Il va engager des procédures "au nom de la transparence" :

Air Austral : Guito Narayanin s'attaque au "dictateur" Didier Robert


Publié / Actualisé
Comme il l'avait laissé entendre à la suite de la dernière assemblée générale d'Air Austral, le désormais ex-membre du conseil de surveillance Théophane "Guito" Narayanin a décidé de créer un collectif d'actionnaires et de petits porteurs afin d'engager des procédures "au nom de la transparence" auprès des tribunaux. Contestant la recapitalisation de la compagnie aérienne réunionnaise et l'opacité de ses comptes, il vise notamment le président du conseil de surveillance Didier Robert, qu'il accuse de se comporter en "dictateur".
Comme il l'avait laissé entendre à la suite de la dernière assemblée générale d'Air Austral, le désormais ex-membre du conseil de surveillance Théophane "Guito" Narayanin a décidé de créer un collectif d'actionnaires et de petits porteurs afin d'engager des procédures "au nom de la transparence" auprès des tribunaux. Contestant la recapitalisation de la compagnie aérienne réunionnaise et l'opacité de ses comptes, il vise notamment le président du conseil de surveillance Didier Robert, qu'il accuse de se comporter en "dictateur".

"Ejecté" du conseil de surveillance d’Air Austral lors de la dernière assemblée générale le 27 juin dernier, Théophane "Guito" Narayanin a retrouvé sa liberté de parole. Et l’homme qui possède encore 5 % du capital de la compagnie entend bien en profiter, comme ce vendredi 4 juillet 2014, lors d’une rencontre devant la presse.

Les mauvaises langues parleront de revanche personnelle, mais lui dit agir "au nom du personnel qui a perdu 2,8 millions d’euros et des petits actionnaires qui ont été spoliés". C’est à ce titre qu’il s’est attaqué bille en tête à la "gouvernance" d’Air Austral et notamment à son conseil de surveillance désormais réduit à 8 membres et toujours dirigé par le président de Région Didier Robert, cible privilégiée de l’entrepreneur multicarte.

"Il a tellement de titres qu’on ne sait plus trop ce qu’il est. Il décide de tout pour tout le monde, c’est Superman !", ironise Guito Narayanin, qui digère mal son éviction. "Nous avons été complètement écartés de la gestion d’Air Austral. J’ai été viré de la Sematra alors que je représentais 32 000 entreprises en tant que membre de la chambre de commerce. Et au conseil de surveillance, les gens qui gênent un peu, on les fout dehors !", tempête-t-il.

Guito Narayanin se définit comme "l’empêcheur de tourner en rond", lui qui conteste la recapitalisation de la compagnie opérée en 2012 qui a permis à la Sematra de devenir ultramajoritaire. Parmi les procédures qu’il entend engager, "il y a déjà une requête toute prête qui sera déposée devant le tribunal administratif sur la recapitalisation", indique-t-il. "C’est un peu la même bataille que Corsair, pour que la Sematra revienne à 49,9 % ce qui permettrait de céder des actions aux Réunionnais. La Sematra est devenue purement politique et ce n’est pas normal qu’elle décide de la pluie et du beau temps", développe-t-il encore.

L’homme conteste également la stratégie régionale engagée par la compagnie, "entre EWA (la compagnie mahoraise, ndlr) qui bouffe de l’argent et l’ouverture de la ligne des Seychelles, qui sera la petite ligne privée de Didier Robert payée avec l’argent du contribuable et des actionnaires..."

Même chose concernant les comptes, pour lesquels il fait valoir "qu’on fait croire qu’on gagne de l’argent alors que les avions sont moins remplis, qu’il y a moins de fret à transporter et moins de vols en cumul". "Quand on me dit qu’ils ont redressé la compagnie, je dis non ! Il y a un modèle opaque de gestion qui ne peut pas faire prospérer la compagnie", estime-t-il, ajoutant : "Mais je ne jette pas la pierre au directoire, car il y a quelqu’un qui décide pour tout le monde et qui se comporte en dictateur..."

Pour mener à bien son combat, Guito Narayanin espère regrouper autour de lui d’autres actionnaires et petits porteurs, afin d’engager plusieurs requêtes et procédures, sur la recapitalisation donc, mais aussi sur "le manque de transparence" de la gestion ou encore la "spoliation" des petits actionnaires. Il a d’ailleurs déjà prévu de rencontrer plusieurs cabinets d’avocats de métropole pour l’assister. Pas de doute, la guerre est déclarée.

www.ipreunion.com

   

11 Commentaire(s)

Ruby, Posté
La situation au tampon la maison du volcan, à Saint André le TESP, Saint Paul la carrière, la Possession refus d'ouverture de la carrière, Saint Pierre l'aéroport de Pierrefonds et encore AA...
Cela donne un sentiment de dictature où la concertation n'a pas sa place, où le respect de la population, les mêmes qui ont voté pour élire ses cumulards doivent être informés.
Aujourd'hui sur la réalité, en tout état de cause, si ce sont des fonds publics, comment expliquer le manque de place et le prix des billets que les adeptes de la Région m'apporte une réponse tendant à légitimer les égaux qui ne paient jamais les billets d'avion et qui voyagent en Club sur les fonds publics.
Chief, Posté
Bsr Franchement le Mr GUYTO doit les avoir bien accrocher en tout cas BRAVO MONSIEUR se battre contre un dictateur arriviste,cumulard,qui a trahi son mentor qui lui a permis d'exister,puis devenu aujourd'hui un lamda ds sa ville natale cela en dis long sur sa côté de popularité . Sur garantie pur porc les prochaine élection les carotte son cuite ......le cadeaux à Vinci et Colas 2 milliards d'euros pour la NRL qui finira par une route à péage obliger Créole trop couillons trop bon zot va goûter ....
Cafrine, Posté
Mr Didier Robert Maire,conseiller Régional Pdt,Député,Sénateur,Pdt Sematra,Pdt CS AA, Pdt Spl Maraina,Pdt loge Maconique ,Cumular en puissance qui tiens presque toute la presse locale 2milliards budget 1.2 milliard fond Euros . Je prie pour vs si vs perter un boulons c'est ttes la Reunion qui se trouve ds le noir .Total salaire + 50k€ l'argent contribuable le bon ,profite bien bientôt les élections .
Il Fo , depuis son mobile, Posté
Il Fo virer Robert de la region ,air austral,la slpa qui fait des benefices depuis hier et surtout de la politique reunionnaise
Juste tir, Posté
Un homme courageux pour denoncer les mefaits du pharaon robert > une mairie au tampon qui ne veut plus de lui, un poste de senateur pour une retraite doree, un
Poste a 10 000 euros par mois dans la spla maraina alors qu il ne pose pas les pieds .... Il faut denoncer les abus de ces politiciens, didier robert le premier ...
Spolie, Posté
GUITO à raison. DR a agi de la sorte partout où il est passé, une fois en place il écrase tout le monde et se comporte en dictateur.
Il s'entoure de gens ayant la même le réalité que lui, ( CF son actuel directeur de cabinet).
Bravo GUITO il faut continuer, et en ma qualité de délégué syndicale, je vous donnerai toutes les informations que je pourrai avoir afin que l'on puisse récupérer l'argent ((supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com)
Bravo DS
Juste tir, Posté
Un homme courageux pour denoncer les mefaits du pharaon robert > une mairie au tampon qui ne veut plus de lui, un poste de senateur pour une retraite doree, un
Poste a 10 000 euros par mois dans la spla maraina alors qu il ne pose pas les pieds .... Il faut denoncer les abus de ces politiciens, didier robert le premier ...
R I P O S T E, Posté
Théophane Narayanin dit Guyto , observez-le sur la photo qui n'est pas anodine , assis sur sa chaise personne à ses côtés c'est l' image qu'il donne ... Tout seul !
Cedric, Posté
Un nouveau délinquant qui souhaite entrer dans l'arène politique ...
Lindsay , Posté
C'est qui lui ?
Encore un autre nouveau affamé qui souhaite mettre les bâtons dans les roues de Didier ROBERT !
Mamie Rose, Posté
Bonjour,

Insulte non fondée.
Ce M.Narayanin a été écarté du conseil de surveillance.
Didier ROBERT cherche à rationaliser les coûts en diminuant le nombre de membre du conseil.

Je constate que la revanche et l'esprit de vengeance anime particulièrement notre politique actuellement. Ce qui est bien dommage car cela ne contribue en rien au devenir de la Réunion !

Dans sa lutte, Monsieur Didier ROBERT se fait attaquer de partout mais continue son travail au service des Réunionnais !