Le PS en campagne :

Le volet économique du programme


Publié / Actualisé
Lors d'une conférence de presse donnée le jeudi 29 janvier 2004, Michel Vergoz, tête de la liste socialiste pour les régionales, et ses colistiers, ont livré un aperçu de la politique économique qu'ils souhaitent mener
Lors d'une conférence de presse donnée le jeudi 29 janvier 2004, Michel Vergoz, tête de la liste socialiste pour les régionales, et ses colistiers, ont livré un aperçu de la politique économique qu'ils souhaitent mener
Celle-ci se découpe en trois grands volets à savoir l'aide aux TPE (très petites entreprises) et PME (petites et moyennes entreprises) et la mise en ?uvre de moyens pour mettre fin aux situations de monopole. L'aide à la formation, à la mobilité et la coopération régionale font également partie du programme.
Eric Magamootoo, troisième de la liste, est entré dans le détail des propositions de son parti. Il s'agit d'abord, dans le cadre du premier volet concernant les entreprises, de favoriser la libre concurrence et l'ouverture du Port Réunion. Parallèlement, le parti met l'accent sur la nécessité de soutenir les micro-projets, c'est à dire les PME et TPE, "qui créent le plus de valeur ajoutée et qui sont les garants de la paix sociale" souligne Éric Magamootoo.

Faire émerger une élite

Il est également question de promouvoir les produits péi en créant un guichet unique pour les appels d'offre ainsi qu'un fret à taux zéro pour les intrants et les matières premières destinées aux secteurs de production.
Concernant le deuxième volet consacré au "capital humain", l'objectif est de favoriser l'émergence d'une élite formée à l'étranger ou en métropole grâce à la "mobilité découverte". Ce projet implique entre autres le versement d'un budget aux lycées afin de financer des voyages pédagogiques.
Un "contrat manager 21 est également en projet, il s'agit d'offrir à des titulaires d'une maîtrise la possibilité de se former dans une entreprise hors de l'île pendant trois ans avec l'assurance de rentrer au pays à l'issue de cette formation" explique Éric Magamootoo.
Le dernier volet, concernant la coopération régionale, préconise la création d'une "agence de développement de la coopération régionale" censée faciliter les échanges dans la zone et "d'une prime régionale pour l'emploi à l'export".

Stéphanie Hoareau
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !