Administration préfectorale :

Le nouveau préfet de La Réunion prend ses fonctions


Publié / Actualisé
Dominique Vian, le nouveau préfet de La Réunion est arrivé dans l'île le lundi 16 août 2004 au matin après deux années passées en Guadeloupe. Il entend rencontrer rapidement les acteurs sociaux et présidera mercredi prochain une réunion sur l'octroi de mer
Dominique Vian, le nouveau préfet de La Réunion est arrivé dans l'île le lundi 16 août 2004 au matin après deux années passées en Guadeloupe. Il entend rencontrer rapidement les acteurs sociaux et présidera mercredi prochain une réunion sur l'octroi de mer
Plusieurs personnalités du monde politique avaient fait le déplacement pour accueillir à l'aéroport Roland Garros, Dominique Vian à sa descente d'avion. Parmi, Paul Vergès, président de la Région, Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, le député maire de Saint-Denis, Rêné Paul Victoria et André Thien Ah Koon, député-maire du Tampon.
Le nouveau préfet connaît bien l'outre-mer car avant d'être nommé préfet de Guadeloupe, le 8 août 2002, il avait assuré les fonctions de secrétaire général et de sous-préfet dans ce département des Antilles et de préfet de la Guyane en 1997. D'ailleurs, il déclare beaucoup aimer l'outre-mer car il apporte selon lui "une dimension supplémentaire à la République, par sa richesse et son ouverture sur l'extérieur, même si cette dimension est quelque peu ignorée dans l'Hexagone".
Par rapport aux conflits sociaux qui agitent actuellement La Réunion, dont notamment celui se rapportant au transfert des TOS, Dominique Vian estime qu'il existe "une somme de conflits d'intérêts et d'opposition et notre fonction à nous, fonctionnaires de l'administration territoriale est d'essayer d'être des régulateurs de ce jeu et de trouver des consensus". Il a signalé son intention de rencontrer l'ensemble des acteurs sociaux et de faire un tour d'horizon des problématiques sociales.
Dominique Vian, qui aura 60 ans à la fin de l'année, dit beaucoup aimer la mer, la pêche au gros et les plaisirs de la table.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !