Lutte contre le chômage :

Objectif : augmenter les emplois de 20%


Publié / Actualisé
Le préfet de La Réunion, Dominique Vian, a réuni ce lundi 20 septembre 2004 l'ensemble des élus et les partenaires du monde économique et social afin d'élaborer une nouvelle stratégie pour l'emploi. Celle-ci vise à augmenter de 20% le nombre d'emplois marchands durables à La Réunion
Le préfet de La Réunion, Dominique Vian, a réuni ce lundi 20 septembre 2004 l'ensemble des élus et les partenaires du monde économique et social afin d'élaborer une nouvelle stratégie pour l'emploi. Celle-ci vise à augmenter de 20% le nombre d'emplois marchands durables à La Réunion
L'Etat, la Région, le Département, les municipalités, les acteurs socio-professionnels et les syndicats ont été unanimes sur la stratégie à suivre. Celle-ci, a indiqué Dominique Vian, sera mise en application dans les trois prochaines années, dans le cadre du plan de cohésion social volu par le gouvernement. Elle concerne l'organisation d'ici à la fin de l'année, de cinq ateliers qui permettront : de mieux partager les grands projets des entreprises ou des collectivités afin de connaître les besoins en emploi et formation; d'analyser la situation des secteurs d'activités qui manquent de main-d'?uvre; de renforcer l'efficacité sociale des contrats aidés; d'accroître l'emploi de qualité et renforcer la lutte contre le travail illégal; et enfin, de donner un nouvel élan à la mobilité formation professionnelle et à la mobilité emploi. À partir de ces ateliers, un plan d'action global sera dégagé pour début 2005.
Le député maire de Saint-Denis, René Paul Victoria a pour sa part déclaré que l'expérimentation d'un conseil de proximité de l'emploi sera tentée prochainement sur la ville de Saint-Denis. Si ce projet s'avère concluant, il sera appliqué en 2005 à toutes les communes volontaires.
Le président de la Région, Paul Vergès, a estimé qu'avec ce projet associant plusieurs partenaires, l'île "est peut-être à la veille du miracle réunionnais". La présidente du conseil général, Nassimah Dindar a, quant à elle, mis l'accent sur la nécessité à accompagner davantage les jeunes en difficulté.
Actuellement, l'Etat consacre plus de 420 millions d'euros aux mesures visant à favoriser l'emploi à La Réunion. Depuis 2002, une augmentation de 7% du nombre de salariés en entreprise a été enregistrée ainsi qu'une baisse de 9,6% du nombre de chômeurs inscrits à l'ANPE. En juillet 2004, le nombre les demandeurs d'emploi s'élevait à 69 529 contre 77 710 en juillet 2003.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !