Élections à la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion :

Le MEDEF a de grandes ambitions


Publié / Actualisé
Ce jeudi 30 septembre 2004S, la liste "Alliance pour Entreprendre", soutenue par le Medef-Réunion, a présenté sa profession de foi pour les élections de novembre prochain à la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR). Au total, trente-six candidats défendront les couleurs du Mouvement des entreprises de France. Ils briguent la totalité des trente-six sièges à pourvoir
Ce jeudi 30 septembre 2004S, la liste "Alliance pour Entreprendre", soutenue par le Medef-Réunion, a présenté sa profession de foi pour les élections de novembre prochain à la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR). Au total, trente-six candidats défendront les couleurs du Mouvement des entreprises de France. Ils briguent la totalité des trente-six sièges à pourvoir
Dans leur conférence de presse, les chefs de file de chaque section ont présenté les actions qu'ils souhaitent mettre en place s'ils sont élus. C'est ainsi que la catégorie "Industrie" section "agroalimentaire" veut mettre en place une stratégie avec les grandes surfaces afin d'accorder plus de place aux produits réunionnais dans les bacs.
La section BTP va ?uvrer afin que les entreprises locales et extérieures luttent à armes égales sur les marchés.. Elle prône également une plus grande souplesse des banques et la décentralisation des services de la chambre de commerce.
Pour sa part, la section "commerce de plus de dix salariés" veut "promouvoir la liberté d'entreprendre qui passe par l'initiative privée". La section "institutions financières" envisage quant à elle de "beaucoup se bouger" pour développer la communication dématérialisée grâce notamment au câble SAFE, améliorer les compétences de la chambre consulaire en matière de formation mais aussi simplifier les procédures administratives. "Il faut regrouper les instances et faire un guichet unique" estiment les candidats. Enfin, la section "transport" affirme que son principal combat concernera la détaxe sur le prix du carburant.
Actuellement, le MEDEF compte onze représentants au sein de la chambre de commerce.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !