Budget 2005 du conseil régional :

Le CESR donne son avis


Publié / Actualisé
Le conseil économique et social régional (CESR) a tenu ce mardi 2 novembre une assemblée plénière pour débattre des orientations budgétaires du conseil régional pour l'exercice 2005
Le conseil économique et social régional (CESR) a tenu ce mardi 2 novembre une assemblée plénière pour débattre des orientations budgétaires du conseil régional pour l'exercice 2005
Le CESR à travers ses différentes commissions, a commenté les orientations budgétaires du conseil régional pour l'année 2005. En ce qui concerne l'accompagnement financier des entreprises, la commission des affaires économiques souhaite qu'une enquête approfondie soit menée auprès des chefs d'entreprise afin de recenser leurs difficultés en matière d'équipement et les besoins en fonds de trésorerie pour maintenir l'activité. Elle souligne également le caractère urgent du dossier d'aménagement de zones d'activité à l'intention des petites entreprises.
La commission "aménagement, environnement et travaux publics" met l'accent sur l'importance d'agir sur tous les leviers financiers afin de permettre la mise en place d'une offre de déplacement multimodal. Elle note que des marges internes existent par le biais d'une taxation plus forte de carburants et de voitures individuelles
Concernant la coopération bilatérale, le CESR souhaite la création rapide d'une plateforme économique de coopération entre La Réunion et Madagascar à l'intention des opérateurs économiques. Dans le secteur de la mobilité, la commission "éducation, formation, emploi et insertion" souligne le manque de lisibilité et la relative dispersion des différents acteurs. Elle souhaite que les procédures de contrôle et d'évaluation soient renforcées par rapport aux traitement des dossiers de candidatures.
Dans le secteur de la pêche, la commission agricole considère que le conseil régional doit faire preuve d'un fort dynamisme. Elle est d'avis que des domaines de synergies sont à rechercher entre les domaines de l'aquaculture et de la pêche.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !