Secteur agricole :

Prévenir les risques professionnels


Publié / Actualisé
Une convention régionale d'objectifs a été signée ce mercredi 30 mars 2005 entre la Caisse Générale de la Sécurité Sociale (CGSS) et la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de La Réunion. Elle porte sur la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles
Une convention régionale d'objectifs a été signée ce mercredi 30 mars 2005 entre la Caisse Générale de la Sécurité Sociale (CGSS) et la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de La Réunion. Elle porte sur la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles
Cette convention fixe un programme d'actions de prévention spécifique aux accidents du travail et de maladies professionnelles. Elle préconise la prévention sur les cinq principales causes d'accidents du travail avec ITT (interruption temporaire de travail) dans le secteur agricole : les manutentions manuelles, la circulation du personnel au sol, les chutes lors des interventions sur les véhicules à l'arrêt et sur les échelles, les manutentions mécaniques et enfin, l'utilisation de l'outillage à main. La convention s'applique aux entreprises de moins de 200 salariés et aux établissements classés au titre de la tarification AT au risque 01.1AA (culture et élevage dans les départements d'outre-mer).

Former les chefs d'entreprise

Ce document met également l'accent entre autres, sur la nécessité de sensibiliser et de former les chefs d'entreprise à la prévention des risques professionnels, d'améliorer l'état des sols réservés à la circulation et au stockage et d'améliorer les procédures d'intervention sur les engins. La fourchette générale de participation financière de la Caisse a été fixée enbtre 15% à 20% des dépenses nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

Exposition aux produits chimiques

À noter que les facteurs de risques d'accidents du travail agricole sont de même nature que pour toutes les activités (industrie, commerce, service), mais avec des spécificités. Les risques engendrés par ce secteur sont influencés par l'environnement (dénivellations, ravines, végétations) et par les conditions climatiques. Autre problème rencontré par les travailleurs agricoles : l'exposition aux produits chimiques, d'où la nécessité de connaître ces matières et de porter un équipement de protection individuelle. En ce qui concerne les maladies professionnelles, les travailleurs agricoles sont les plus exposés à la leptospirose, les affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils et les affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations basses et moyennes fréquences transmises au corps entier.
On note pour 2003, 59 cas d'accidents du travail avec arrêt, contre 64 en 2000.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !