Mobilité :

Le Québec recrute des bouchers désosseurs


Publié / Actualisé
L'entreprise " Du breton", leader mondial dans la production et la mise sur le marché de produits à base de porc niche, a fait le voyage à la Réunion pour recruter 40 bouchers désosseurs . Les premiers entretiens d'embauche ont eu lieu ce lundi 29 août 2005 à l'Espace Emploi International (EEI) de Savanna, Saint-Paul. Tous les postes sont à pourvoir au Québec.
L'entreprise " Du breton", leader mondial dans la production et la mise sur le marché de produits à base de porc niche, a fait le voyage à la Réunion pour recruter 40 bouchers désosseurs . Les premiers entretiens d'embauche ont eu lieu ce lundi 29 août 2005 à l'Espace Emploi International (EEI) de Savanna, Saint-Paul. Tous les postes sont à pourvoir au Québec.
L'entreprise " Du breton" est située à la Rivière du Loup au Québec, une région limitée en main-d'?uvre. D'où la nécessité de trouver ailleurs du personnel. Francophone si possible puisque la Belle Province - surnom du Québec- parle essentiellement français. Dès lors, explique selon Nicholas Cabot, directeur des ressources humaines de "Du breton", l'utilisation de la langue française dans l'île a constitué un élément déterminant pour le choix de La Réunion en tant que terrain de recrutement.

Deux options

Deux options d'embauche sont proposées aux candidats. Ceux âgés de moins de 35 ans seront employés sous contrat à durée déterminée d'un an renouvelable et pourront intégrer leur nouveau poste dans deux mois. Les plus de 35 ans se verront proposer un contrat à durée indéterminée. Mais les formalités pour l'obtention d'un visa seront plus longues. Quant au salaire, il sera selon Laurent Faivre, conseiller à l'EEI, il sera "l'équivalent d'un bon SMIC". L'entreprise, assure d'autre part Nicholas Cabot, aidera les candidats retenus à trouver un logement une fois sur place.
Le principal critère de sélection étant d'avoir une bonne carrure physique, ce sont surtout les hommes qui sont concernés par ce recrutement. Lors de leur entretien avec le recruteur québécois, les candidats doivent aussi argumenter sur leur volonté de s'installer au Canada.
Une réunion d'information sur ce recrutement se tiendra ce jeudi 1er septembre 2005 à à l'Espace Emploi International de Savanna
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !