OCM-sucre :

Les industriels sont confiants


Publié / Actualisé
La filière canne-sucre de La Réunion obtiendra de " solides garanties " dans le cadre de la réforme du règlement européen, pour la période 2007-2014. C'est ce qu'a annoncé Xavier Thiéblin, présiudent du syndicat des fabricants de sucre de la Réunion, ce mercredi 19 octobre 2005 lors d'une conférence de presse dans les locaux du CERF.
La filière canne-sucre de La Réunion obtiendra de " solides garanties " dans le cadre de la réforme du règlement européen, pour la période 2007-2014. C'est ce qu'a annoncé Xavier Thiéblin, présiudent du syndicat des fabricants de sucre de la Réunion, ce mercredi 19 octobre 2005 lors d'une conférence de presse dans les locaux du CERF.
L'ambition cannière se porte bien. Les exploitations sont économiquement viables, et Xavier Thiéblin est assuré que La Réunion obtiendra une compensation " assez large ". Il indique que lors de sa récente visite dans l'île, François Baroin, ministre de l'Outre-mer lui a donné la garantie qu'avec son collègue de l'Agriculture, Dominique Bussereau, ils oeuvreraient pour la mise en place de compensations complémentaires qui absorberont le choc de la baisse du prix du sucre communautaire.
C'est le 22 novembre 2005 que le conseil des ministres de l'agriculture européens se réunira pour trancher sur la question du taux de la baisse du prix du sucre de 39%. Cette baisse serait compensée à hauteur de 44 millions d'euros pour les Dom à partir de 2007, pour l'aide directe aux revenus des agriculteurs.

Du bioéthanol réunionnais

Xavier Thiéblin a également abordé la question de la production de bioéthanol à partir de mélasse, un sous-produit de la canne à sucre. Si cette production est " techniquement possible ", il n'est pas question pour lui, de déstabiliser les filières d'élevages et du rhum, qui absorbent 50 000 tonnes des 70 000 tonnes de mélasse produites. C'est seulement avec les 20 000 autres tonnes qu'il serait possible de produire de l'éthanol. Le président précise que des contacts ont été pris avec les pétroliers et la Région Réunion. Un comité de pilotage se réunira ces prochaines semaines, afin de déterminer le cadre de cette filière qui pourrait démarrer en 2007.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !