Desserte aérienne :

Air France plutôt satisfait


Publié / Actualisé
Une réduction de 20% de l'offre et donc des dépenses pour une perte prévisible de 1% de parts de marché, pour Air France les premiers mois de l'année 2005 ont été plutôt satisfaisants après "une mauvaise année 2004 où nous avons perdu de l'argent" commente Jean-Guy Lengliné, directeur régional de la compagnie
Une réduction de 20% de l'offre et donc des dépenses pour une perte prévisible de 1% de parts de marché, pour Air France les premiers mois de l'année 2005 ont été plutôt satisfaisants après "une mauvaise année 2004 où nous avons perdu de l'argent" commente Jean-Guy Lengliné, directeur régional de la compagnie
C'est un passage de 10 vols à 7 vols fixes par semaine - avec possibilités de rotations supplémentaires -, qui a permis à Air France de réduire son offre et donc ses dépenses. Mais recherche d'économie ne rimant pas avec baisse de la qualité de service au client, "les vols nuit - nuit (aller retour -ndlr) tant apprécié de la clientèle réunionnaise ne seront pas supprimé même s'ils coûtent cher" rassure Jean-Guy Lengliné.
Toujours au chapitre des annonces qui feront plaisir aux voyageurs, la compagnie lance une promotion à 600 euros TTC l'aller retour Réunion-Paris et vice-versa. Les voyages devront avoir lieu entre le 23 janvier et le 26 mars. Les billets devront être achetés avant le 5 décembre.
Un peu court peut-être pour étaler le paiement de son titre de transport, mais la possibilité existe désormais, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent, "grâce à un partenariat entre notre compagnie et le Crédit Moderne" souligne directeur régional d'Air France. Pour bénéficier de cet étalement, il faudra être possesseur de la Carte Aurore délivré par le Crédit Moderne. Le coût du crédit devrait se chiffrer "aux alentours de 25 euros pour une dépense de 1 000 euros" annonce Jean-Guy Lengliné.
À noter enfin la mise en place de "Planète Bleue", un service de prise en charge des enfants de 4 ans à 18 ans voyageant seuls.En fait, il s'agit d'une extension de ce service qui s'appliquait précédemment aux enfants de 4 à 12 ans.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !