Transports :

Les Réunionnais de plus en plus mobiles


Publié / Actualisé
Fruit de la croissance démographique et économique, les réunionnais sont toujours plus nombreux à se déplacer sur l'île, essentiellement en automobile. Un constat sans surprise, fruit de l'actualisation des données de l'observatoire des transports et des déplacements présenté jeudi 20 septembre 2007 à l'Agorah (Agence pour l'observation de la Réunion, l'aménagement et l'habitat). Sur 1,4 millions de déplacements effectués quotidiennement par les réunionnais, seulement 6 % le sont en transports en commun.
Fruit de la croissance démographique et économique, les réunionnais sont toujours plus nombreux à se déplacer sur l'île, essentiellement en automobile. Un constat sans surprise, fruit de l'actualisation des données de l'observatoire des transports et des déplacements présenté jeudi 20 septembre 2007 à l'Agorah (Agence pour l'observation de la Réunion, l'aménagement et l'habitat). Sur 1,4 millions de déplacements effectués quotidiennement par les réunionnais, seulement 6 % le sont en transports en commun.
Des routes qui ne sont pas extensibles, en attendant le bol d'air de la future route des Tamarins, et toujours plus de monde, forcément ça bouchonne. Conséquence : on assiste à un certain essoufflement de la croissance du trafic routier qui a progressé de 1,6 % en 2005 contre 3,2 % en 2004. Mais cela ne veut pas dire que les transports en commun en bénéficient puisque la fréquentation globale est plutôt stable avec, en moyenne sur toute l'île, 41,5 voyages par habitants et par an.
Le parc automobile n'en fini cependant pas d'augmenter puisqu'à fin 2005, il était de 311 600 véhicules, en croissance de près de 4 %. Et contrairement à une certaine idée reçue, le marché de l'occasion est plus dynamique que celui du neuf avec, en un an, respectivement 60 000 véhicules échangés contre 34 000 immatriculées nouvellement.
Enfin, évolution inquiétante, les données récoltées par l'observatoire montrent une érosion importante de la part des plus de quinze ans utilisant les transports en commun pour se rendre à l'école ou à l'université : 20 % en 2006, 34 % en 2005 et 45 % en 2001.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !