Développement durable :

Protéger le récif corallien


Publié / Actualisé
À l'occasion de la semaine du développement durable, 200 collégiens se sont rendus le 1er avril 2008, à la médiathèque Benoîte Boulard du Port pour découvrir les récifs artificiels et s'initier à la protection du corail.
À l'occasion de la semaine du développement durable, 200 collégiens se sont rendus le 1er avril 2008, à la médiathèque Benoîte Boulard du Port pour découvrir les récifs artificiels et s'initier à la protection du corail.
À l'occasion de la semaine du développement durable, les élèves des collèges Oasis et Jean Letoullec du Port sont venus découvrir les mystères du corail et les secrets des récifs artificiels à la médiathèque Benoîte Boulard du Port. Des échanges et observations avec les scientifiques du Parc Marin et du laboratoire d'écologie marine de l'Université leur ont permis de faire connaissance avec le polype, petit animal méconnu et architecte en chef des magnifiques coraux de nos récifs naturels. Dans le cadre du projet Corail Réunion, qui verra sa concrétisation cette année, les collégiens ont ensuite découvert l'intérêt des récifs artificiels pour protéger ces fragiles coraux et assurer une gestion durable des ressources pour la pêche.

Le projet Corail Réunion

Ce projet, porté par le Comité Régional des Pêches, la Mairie du Port et EDF, consiste à implanter des récifs artificiels sur le littoral portois. Un prototype de récif artificiel, produit à partir de poteaux béton EDF recyclés, était exposé devant la médiathèque, colonisé artificiellement par les poissons multicolores dessinés par de jeunes enfants. Le projet Corail Réunion s'inscrit dans l'esprit du développement durable : il permet de diminuer la pression sur le récif naturel et de développer un nouvel écosystème dans une zone naturellement pauvre en biodiversité. Il présente également des bénéfices sur le plan social : soutien des petits pêcheurs professionnels et intérêt pour la recherche scientifique. La construction des récifs se fera au travers d'un chantier d'insertion sur la ville du Port, instigatrice d'une nouvelle activité économique.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !