Saint-Denis :

Mort aux rats


Publié / Actualisé
Sur l'île, on compterait cinq rats pour un habitant. Un constat alarmant qui interpelle d'autant plus la population que la leptospirose, maladie véhiculée par l'urine et les déjections des rats, recommence à faire parler d'elle avec la mort, en avril dernier, d'un agriculteur de Salazie. La ville de Saint-Denis réagit au fléau via une vaste campagne de dératisation.
Sur l'île, on compterait cinq rats pour un habitant. Un constat alarmant qui interpelle d'autant plus la population que la leptospirose, maladie véhiculée par l'urine et les déjections des rats, recommence à faire parler d'elle avec la mort, en avril dernier, d'un agriculteur de Salazie. La ville de Saint-Denis réagit au fléau via une vaste campagne de dératisation.
Depuis ce lundi 5 mai 2008, et jusqu'au 9 mai, des kits gratuits de dératisation sont à disposition des foyers dionysiens à l'hôtel de ville, dans les mairies annexes et autres centres municipaux du chef lieu. Les trousses sont remises sur présentation d'un simple justificatif d'adresse. La période pour lutter efficacement contre la prolifération des rats est bien choisie car les rongeurs sont actuellement en phase reproductive. Il est donc nécessaire d'agir dès maintenant.
En ville, les rats d'égout sont notamment friands des lieux insalubres. C'est pourquoi la municipalité appelle en parallèle les habitants à entretenir la plus grande propreté dans leurs habitations. " Nous demandons à la population d'être vigilante : il ne faut pas laisser traîner de nourriture pour le chien ou le chat, bien nettoyer sa cour régulièrement, précise Jean-Pierre Esperet, adjoint à l'environnement à la mairie de Saint-Denis ". Les foyers doivent également veiller à ne pas exposer d'ordures dehors ou alors à les enfermer dans des poubelles closes car les déchets attirent les rongeurs. Cette semaine, 8 à 10 000 kits devraient être distribués. Par ailleurs, les équipes du service environnement profitent des vacances pour dératiser les établissements scolaires.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !