Conseil Général :

0rientations budgétaires votées


Publié / Actualisé
Les orientations budgétaires 2009 du Conseil Général ont été examinées, mercredi 15 octobre, malgré les difficultés à réunir le quorum nécessaire pour procéder aux différents votes. Deux secteurs prioritaires ont été définis : l'action sociale et le développement durable.
Les orientations budgétaires 2009 du Conseil Général ont été examinées, mercredi 15 octobre, malgré les difficultés à réunir le quorum nécessaire pour procéder aux différents votes. Deux secteurs prioritaires ont été définis : l'action sociale et le développement durable.
En 2009, trois chantiers principaux occuperont le Conseil Général la réussite éducative, le logement social et l'insertion. Étant donné le contexte de crise internationale, d'une part et le décalage entre les charges transférées par l'État et la compensation en termes de recettes, d'autre part, le Département va hiérarchiser ses priorités.
L'aide aux publics vulnérables que sont les femmes et les enfants en danger est un des axes importants de l'action de la collectivité. L'insertion sociale professionnelle sera également au c?ur de préoccupations du Conseil Général, avec un poste qui représente plus de 35% du budget, qui veut utiliser le sport et la culture pour renforcer la cohésion sociale.
Dans le domaine du logement, la présidente du département souhaite développer l'accès à la propriété. Un "plan marshall" du logement est également prévu : pour "déboucher sur la production à marches forcées de 30 000 logements sociaux, ce qui correspond au stock de demandes de logements sociaux non satisfaites actuellement." L'objectif étant de disposer de 100 000 nouveaux logements à l'horizon 2030.

Aide aux communes

La volonté d'aide aux communes notamment dans le secteur de la petite enfance ou de l'habitat a été réaffirmé. Le Conseil Général veut encourager la restauration collective des écoles à faire appel aux produits frais locaux pour lutter contre l'obésité.
Dans le plus grand nombre de domaines possibles, le département souhaite privilégier la démarche du développement durable. Le budget 2009 est de l'ordre de 1,3 milliards d'euros.
L'assemblée plénière a également été marquée par la présentation du "rapport d'activité des services de l'État à La Réunion en 2007", par le préfet Pierre-Henry Maccioni, qui a contesté la notion de "désengagement de l'État".

Imaz Press Réunion - http://
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !