Police :

Mobilisés contre la baisse des effectifs


Publié / Actualisé
Le Syndicat général de la police (SGP-FO) et l'UNSA-police ont organisé, ce jeudi 6 novembre, une distribution d'une "lettre ouverte à la population", l'informant d'une diminution des effectifs de policiers d'ici 2012. Ces tracts ont été distribués au centre commercial de Sainte-Clotilde et à Saint-Pierre.
Le Syndicat général de la police (SGP-FO) et l'UNSA-police ont organisé, ce jeudi 6 novembre, une distribution d'une "lettre ouverte à la population", l'informant d'une diminution des effectifs de policiers d'ici 2012. Ces tracts ont été distribués au centre commercial de Sainte-Clotilde et à Saint-Pierre.
"Nous faisons un constat alarmant: en période de crise financière, qui va se traduire par une hausse du chômage, la délinquance risque d'augmenter ; au même moment, les effectifs de police sont en baisse, alors que nous sommes déjà en sous-effectif ", explique Thierry Flahaut, du syndicat général de la police SGP/FO. A l'échelle nationale, ce jeudi, ce sont des centaines de milliers de tracts sous forme de " lettre ouverte à la population ". Sur cette lettre, on peut lire : " Service Public Police : On brade ! "
Les deux syndicats UNSA-Police et le SGP-FO, qui représentant 60 % de la profession, informent la population que "la Police Nationale va connaître, au cours des trois prochaines années, la plus forte suppression d'effectifs de toute son histoire. C'est l'accroissement des risques lourds et inéluctables qui pèse sur votre sécurité et celle de vos enfants. "
Les fonctionnaires de police demandent à la population de s'opposer à "cette grande braderie" en interpellant les élus.

http:///
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !