Santé publique :

Dons du sang : faire face à la grippe A


Publié / Actualisé
Risque de pandémie de grippe A oblige, l'établissement français du sang (EFS) se prépare à faire face à une éventuelle baisse importante du nombre de donneurs. Dans le cadre de cette préparation, un exercice de crise aura lieu le mardi 8 septembre 2009 à la salle Candin à Saint-Denis afin de tester l'organisation prévue en cas de pandémie. 500 dons sont nécessaires chaque semaine pour assurer l'autosuffisance de La Réunion en produits sanguins.
Risque de pandémie de grippe A oblige, l'établissement français du sang (EFS) se prépare à faire face à une éventuelle baisse importante du nombre de donneurs. Dans le cadre de cette préparation, un exercice de crise aura lieu le mardi 8 septembre 2009 à la salle Candin à Saint-Denis afin de tester l'organisation prévue en cas de pandémie. 500 dons sont nécessaires chaque semaine pour assurer l'autosuffisance de La Réunion en produits sanguins.
Le risque de transmettre le virus de la grippe A par le sang ou les produits dérivés du sang est désormais considéré comme proche de zéro, souligne l'EFS. Néanmoins la situation de pandémie peut laisser craindre un risque d'absence des personnels de l'EFS- pour cause de grippe -, ainsi qu'une baisse importante du nombre de donneurs. Cela aura pour effet de provoquer une rupture dans la chaîne d'approvisionnement des établissements hospitaliers et cliniques, met en garde l'établissement français du sang.

Face à ce risque, l'EFS a mis en place il y a quelques mois un plan pour assurer la continuité d'activité et donc l'autosuffisance en produits sanguins. Tous les établissements du sang de France sont impliqués dans le dispositif.

Dans chaque région, des "référents pandémie" de l'EFS travaillent à compléter les mesures et les moyens nécessaires à la gestion d'une pandémie. Une cellule de veille et de consolidation a aussi été mise en place afin d'analyser quotidiennement les conséquences de la grippe A sur l'activité transfusionnelle sur tout le territoire français.

En France en générale et à La Réunion en particulier, où seulement 1% de la population - en âge de donner - donne son sang, des collectes supplémentaires sont organisés.

Ainsi des collectes auront lieu le mercredi 9 septembre de 8 heures 30 à 12 heures 30 à la maire annexe de Montvert-les-Hauts (Saint-Pierre). Le jeudi 10 septembre de 9 heures à 13 heures à la CINOR (Sainte-Clotilde) et de 8 heures 30 à 12 heures 30 au CASE de la Ravine des Cabris (Saint-Pierre). Le vendredi 11 septembre de 9 heures à 13 heures à la SEM Tamarun (Saline-les-Bains).

www.ipreunion
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !