Aménagement : Cbo Territoria :

Cbo Territoria prévoit 550 logements supplémentaires


Publié / Actualisé
Cbo Territoria annonce la construction de 550 logements en 2010. "Rapporté à l'échelle de la Métropole, ce volume d'activités correspondrait à construire 40 000 logements" affirme le service de communication de l'entreprise. La société foncière promet également l'aménagement de 135 hectares pour un coût de 130.000 euros de travaux dans l'année..L'offre du groupe foncier intègrera "plus de 25 000 m2 de terrains à vocation économique qui sont proposés à la vente ; 16 000 m2 de locaux d'activités en cours de réalisation ainsi que proposés à la vente et 6 600 m2 de bureaux mis en chantier et qui seront conservés en patrimoine".
Cbo Territoria annonce la construction de 550 logements en 2010. "Rapporté à l'échelle de la Métropole, ce volume d'activités correspondrait à construire 40 000 logements" affirme le service de communication de l'entreprise. La société foncière promet également l'aménagement de 135 hectares pour un coût de 130.000 euros de travaux dans l'année..L'offre du groupe foncier intègrera "plus de 25 000 m2 de terrains à vocation économique qui sont proposés à la vente ; 16 000 m2 de locaux d'activités en cours de réalisation ainsi que proposés à la vente et 6 600 m2 de bureaux mis en chantier et qui seront conservés en patrimoine".
Parmi les 550 nouveaux logements, 270 ont vocation à devenir des logements sociaux dans le cadre de l'accord signé en septembre 2009 avec la SHLMR (1er bailleur social réunionnais) portant sur la réalisation de plus de 1 200 logements sociaux sur 4 ans. Pour le reste, 190 logements entreront dans le secteur de la promotion privée et 90 seront conservés en patrimoine portant ainsi le parc locatif de CBo Territoria à 460 logements.

Par ailleurs, Cbo Territoria, propriétaire d'un foncier de 3 300 hectares sur le département, en aménagera 135 au sein de Zones d'Aménagement Concerté (ZAC) dans le Nord, le Sud et l'Ouest de l'île.
Une première tranche de 61 hectares sera aménagée à Beauséjour à Sainte-Marie, une autre de 21 hectares au Cap Austral à Grand Bois (près de Saint-Pierre), une troisième de 9 hectares au Vert Lagon à Saint-Gilles, une quatrième de 30 hectares à l'Eco-Parc d'activité Le Portail de Saint-Leu et pour finir une première tranche de 14 hectares sera aménagée à Roche Café, toujours à Saint-Leu.

Selon l'entreprise, "la réalisation du plan d'affaires 2010-2013 et le lancement de ces programmes répartis sur la quasi-totalité du territoire réunionnais générera la création, ou le maintien, de 900 emplois indirects par an, sur une période de 4 ans."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !