G. Annette déçu par la visite présidentielle :

"Soyez moins sectaire M. le Président"


Publié / Actualisé
"Nicolas Sarkozy a agi comme le président de l'UMP plus que comme celui de la République", analyse le maire socialiste de Saint-Denis, Gilbert Annette, ce mercredi 20 janvier 2010. Il juge le voyage du Président de la République "très décevant", tant sur la forme que sur le fond. Le maire de Saint-Denis a accueilli le Président de la République au Parc des expositions ce mardi 19 janvier, mais il n'est pas resté pour assister aux v?ux présidentiels pour l'Outre-mer. Il justifie sa décision par l'absence de rencontres privées accordées par le Président à ses opposants. "Soyez moins sectaire M. le Président", a lancé Gilbert Annette.
"Nicolas Sarkozy a agi comme le président de l'UMP plus que comme celui de la République", analyse le maire socialiste de Saint-Denis, Gilbert Annette, ce mercredi 20 janvier 2010. Il juge le voyage du Président de la République "très décevant", tant sur la forme que sur le fond. Le maire de Saint-Denis a accueilli le Président de la République au Parc des expositions ce mardi 19 janvier, mais il n'est pas resté pour assister aux v?ux présidentiels pour l'Outre-mer. Il justifie sa décision par l'absence de rencontres privées accordées par le Président à ses opposants. "Soyez moins sectaire M. le Président", a lancé Gilbert Annette.
"S'il est venu ici pour lancer les Régionales, nous allons relever le gant, croiser le fer avec Didier Robert (député-maire UMP du Tampon-NDLR) et Jean-Paul Virapoullé (sénateur UMP- NDLR) qui ont eu le privilège d'avoir des réponses à leurs questions" déclare le maire de Saint-Denis.

Sur le fond, le maire de Saint-Denis retient "beaucoup d'effets d'annonce pour peu de résultats.(..) Ses paroles veulent rassembler, mais ses actes divisent" affirme-t-il.

Le maire de Saint-Denis a aussi qualifié le chef de l'État de "méprisant". Cela en raison de l'absence de cérémonie devant le monument aux morts. Gilbert Annette s'est dit "choqué". Il a ajouté "en ne respectant pas le protocole républicain, le Président de la République a méprisé la mémoire des morts Réunionnais. D'autant plus que nous apprenions la mort d'un troisième soldat réunionnais en Afghanistan dans la semaine". Pour rappel, le sergent-chef infirmier, Mathieu Toinette, est décédé dans une embuscade ce lundi 11 janvier à 28 ans.

Gilbert Annette estime enfin que Nicolas Sarkozy, est "consensuel dans son discours", en matière de développement durable, mais "contradictoire" sur les moyens mis en ?uvre pour le réaliser.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !