Assemblée plénière au Département :

La question du changement de majorité


Publié / Actualisé
C'est ce mercredi 16 juin 2010 qu'a lieu l'assemblée plénière au conseil général. L'ordre du jour principal est le remplacement des vice-présidences vacantes, à la suite de l'annulation des élections de Jean-Claude Fidji et de Maurice Gironcel. Cet ordre du jour a été intégré au programme de cette assemblée par Nassimah Dindar, présidente du conseil général, à la demande du groupe d'opposition, Objectif Réunion. Si les élus estiment qu'il convient de désigner des remplaçants et si plusieurs candidats se présentent à ces postes, l'ensemble de la commission permanente devra être renouvelée, avec la possibilité que la majorité au Département bascule à Droite.
C'est ce mercredi 16 juin 2010 qu'a lieu l'assemblée plénière au conseil général. L'ordre du jour principal est le remplacement des vice-présidences vacantes, à la suite de l'annulation des élections de Jean-Claude Fidji et de Maurice Gironcel. Cet ordre du jour a été intégré au programme de cette assemblée par Nassimah Dindar, présidente du conseil général, à la demande du groupe d'opposition, Objectif Réunion. Si les élus estiment qu'il convient de désigner des remplaçants et si plusieurs candidats se présentent à ces postes, l'ensemble de la commission permanente devra être renouvelée, avec la possibilité que la majorité au Département bascule à Droite.
Depuis l'élection de Didier Robert à la tête de la Région, en mars dernier, les rumeurs de changement de majorité au Département courent. En effet, Nassimah Dindar n'a jamais caché son appartenance au parti de la majorité présidentielle. "Je suis de droite et je le resterai", n'a t-elle cessé de clamer. Elle pourrait confirmer ses affirmations lors de l'assemblée plénière en permettant à la Droite de prendre la tête de la collectivité

Mathématiquement, le conseil général peut passer à droite au regard des forces en présence. La majorité actuelle est composée d'élus de l'Alliance, du PS et de la "droite sociale" (Ibrahim Dindar, Nassimah Dindar, Bruno Mamindy Pajany, Rico Florian, Patrick Erudel, et Gino Ponimballom), soit 29 élus. De l'autre côté, Objectif Réunion compte désormais 19 élus puisque Monica Govindin (ex-Alliance) a rejoint les rangs de l'opposition. Si les élus de la "Droite sociale" décident de suivre Objectif Réunion, le rapport de force s'inversera. La Droite comptera 25 élus contre 23 pour la Gauche. Le Département basculera alors à droite.

C'est donc le choix des élus de la "Droite sociale" qui sera déterminant. D'un côté, Nassimah Dindar, femme de droite, est à la tête d'une majorité de gauche. De l'autre côté, les élus d'Objectif Réunion ne cessent de tirer à boulets rouges sur la présidente du conseil général. Selon toute vraisemblance, c'est le statu quo qui semble privilégié, à moins d'une surprise lors de cette assemblée plénière.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !