Non prise en compte de l'ancienneté :

Nouvelle condamnation de la Poste


Publié / Actualisé
La Poste de La Réunion a été une nouvelle fois condamnée par le tribunal des Prud'hommes pour "utilisation abusive de contrats à durée déterminée sans prendre en compte l'ancienneté de ses salariés" ce vendredi 25 juin 2010. Les 8 agents dont les dossiers étaient jugés ont obtenu gain de cause. Au total, la Poste devra verser 200 000 euros au titre des dommages-intérêts, des arriérés de salaires et de la requalification des contrats de CDD en CDI. L'avocat de la société a d'ores et déjà annoncé qu'un appel serait interjeté.
La Poste de La Réunion a été une nouvelle fois condamnée par le tribunal des Prud'hommes pour "utilisation abusive de contrats à durée déterminée sans prendre en compte l'ancienneté de ses salariés" ce vendredi 25 juin 2010. Les 8 agents dont les dossiers étaient jugés ont obtenu gain de cause. Au total, la Poste devra verser 200 000 euros au titre des dommages-intérêts, des arriérés de salaires et de la requalification des contrats de CDD en CDI. L'avocat de la société a d'ores et déjà annoncé qu'un appel serait interjeté.
Les 8 agents qui ont saisi le tribunal des Prud'hommes ont été embauchés par la Poste en CDD pendant plusieurs années avant de bénéficier de CDI. "Mais leur ancienneté a été prise en compte au premier jour du CDI et non depuis le premier CDD", souligne Jean-Luc Velia, secrétaire départemental CGTR PTT. Le syndicat décide alors de contacter la direction de la société pour demander que cette situation soit régularisée. Les revendications restant sans réponses, les salariés décident de saisir le juge des Prud'hommes.

"38 dossiers ont été déposés au tribunal", indique Jean-Luc Vélia. Une première décision, en juin 2009, avait été accordé à 4 salariés environ 140 000 euros. La Poste avait fait appel mais a été déboutée en mai 2010. Le montant des indemnités a tout de même été réduit à environ 40 000 euros. 9 autres dossiers devraient passer au tribunal des Prud'hommes en août prochain.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !