Politique publique :

L'emploi en ligne de mire


Publié / Actualisé
Le comité pour l'emploi, la formation professionnelle et l'insertion à La Réunion (CEFIR), coprésidé par le préfet et le président du conseil régional s'est réuni dans sa nouvelle composition, le vendredi 9 juillet 2010. Plusieurs décisions en faveur de l'emploi et la formation professionnelle ont été prises.
Le comité pour l'emploi, la formation professionnelle et l'insertion à La Réunion (CEFIR), coprésidé par le préfet et le président du conseil régional s'est réuni dans sa nouvelle composition, le vendredi 9 juillet 2010. Plusieurs décisions en faveur de l'emploi et la formation professionnelle ont été prises.
D'abord, un plan "Rebond pour l'emploi" a été adopté. Il s'agit d'un parcours d'insertion professionnelle renforcé instituant des mesures exceptionnelles décidées par le gouvernement et les partenaires sociaux pour l'accompagnement et le retour à l'emploi des demandeurs d'emploi ayant épuisé leurs droits à l'allocation chômage, entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2010.

Concrètement, Pôle Emploi pourra proposer à ces demandeurs d'emploi des contrats de professionnalisation ou de formation ou encore des contrats aidés. À défaut de mesure active, une aide exceptionnelle mensuelle d'un montant maximum de 460 euros pourra être versée pour une durée maximale de 6 mois. Ces mesures sont d'ores et déjà mises en ?uvre. D'une part par l'Etat qui, dans le cadre du plan "ravines" qui a démarré le 1er juillet pour renforcer la lutte anti-vectorielle, a mis en place 250 contrats aidés (sur les 500 prévus à terme).

La Région s'est engagée à réserver pour ces demandeurs d'emploi des places dans le cadre de son programme régional de formation. Un programme qui prévoit d'offrir 2 365 places dont des nouveautés dans les domaines du froid, climatisation, génie climatique. Pôle Emploi proposera quant à lui 3 500 places de formation pour les demandeurs d'emploi en 2010. En outre, un programme de formation spécifique aux jeunes demandeurs d'emploi offre près de 600 contrats d'accompagnement formation (CAF).

L'Etat et la Région ont ensuite présenté la campagne d'apprentissage 2010 qui vise à développer les entrées dans le dispositif et à mobiliser les entreprises avec l'aide des chambres consulaires et des socio-professionnels. En 2010, on compte plus de 500 nouvelles places dans 149 sections d'apprentissage, dont 40 nouvelles sections. Après une légère diminution enregistrée en 2008 et 2009, l'objectif est de remonter à 4 000 apprentis par an.

Enfin, le préfet, le président du conseil régional et le directeur régional de pôle emploi ont signé une convention cadre régionale qui vise à faciliter la concertation et la mise en cohérence de la politique de l'emploi.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !