Correctionnelle - Médias :

Radio Festival relaxée


Publié / Actualisé
Poursuivi pour travail dissimulé Sylvain Péguillan, le directeur de Radio Festival, a été relaxé ce jeudi 18 novembre 2010 par la cour d'appel. Il lui était reproché d'avoir employé huit pigistes entre 2003 et 2007 sans leur avoir délivrer de fiches de paye et sans avoir effectué de déclarations préalables d'embauche auprès de la caisse générale de sécurité sociale.
Poursuivi pour travail dissimulé Sylvain Péguillan, le directeur de Radio Festival, a été relaxé ce jeudi 18 novembre 2010 par la cour d'appel. Il lui était reproché d'avoir employé huit pigistes entre 2003 et 2007 sans leur avoir délivrer de fiches de paye et sans avoir effectué de déclarations préalables d'embauche auprès de la caisse générale de sécurité sociale.
Sylvain Péguillan a plaidé la bonne foi en soulignant que les pigistes sont toujours rémunérés à la tâche. En mars dernier le tribunal correctionnel l'avait déclaré coupable mais l'avait dispensé de peine. Sylvain Péguillan a fait appel. La cour a fait droit à sa requête et l'a relaxé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !