Création des "Jeunes agriculteurs Outre-mer" :

"Nous ne voulons plus être de simples spectateurs"


Publié / Actualisé
2011 est l'année des Outre-mer en France. Ce sera aussi l'année des Outre-mer pour les Jeunes Agriculteurs qui prévoient la création d'une fédération Outre-mer en avril prochain. C'est la principale annonce faite par Alex Savriama, président des Jeunes Agriculteurs de La Réunion, lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 7 février 2011. L'objectif de cette fédération sera de faire entendre la voix des agriculteurs ultramarins au niveau national et européen sur les principales problématiques qui touchent l'agriculture d'Outre-mer.
2011 est l'année des Outre-mer en France. Ce sera aussi l'année des Outre-mer pour les Jeunes Agriculteurs qui prévoient la création d'une fédération Outre-mer en avril prochain. C'est la principale annonce faite par Alex Savriama, président des Jeunes Agriculteurs de La Réunion, lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 7 février 2011. L'objectif de cette fédération sera de faire entendre la voix des agriculteurs ultramarins au niveau national et européen sur les principales problématiques qui touchent l'agriculture d'Outre-mer.
Fin du règlement sucrier en 2014 ou encore aide aux agriculteurs victimes de catastrophes naturelles (sécheresse, fortes pluies), autant de problématiques qui concernent les agriculteurs de tous les départements d'Outre-mer. "Jusqu'à aujourd'hui, chacun s'exprime dans son coin. Pourtant, la question des aides à la culture de la canne par exemple nous concerne tous", constate Alex Savriama.

C'est donc pour "mieux se faire entendre" que les Jeunes Agriculteurs des différents départements ultramarins ont décidé de s'unir cette année. Dès le mois d'avril prochain, une fédération Outre-mer sera installée. "Grâce à cette instance, nous mettrons en place une plateforme de revendications commune que nous présenterons au niveau national et au niveau européen", explique le porte-parole du syndicat.

Outre la création de cette fédération, les Jeunes Agriculteurs vont poursuivre les actions entreprises en 2010. Ainsi, en ce début d'année, des membres du syndicat suivent des formations aux assurances et aux gestes de 1er secours. Une délégation devrait également s'envoler pour la Métropole du 15 au 24 février prochain pour découvrir l'agriculture dans plusieurs régions métropolitaines mais aussi pour découvrir le marché de Rungis et le salon de l'agriculture à Paris.

Dans le cadre de l'année des Outre-mer, un événement intitulé "comme un oiseau" sera consacré à l'agriculture Outre-mer en juin prochain. "Une délégation des Jeunes Agriculteurs sera présente", indique Alex Savriama.

"Aujourd'hui, les Jeunes Agriculteurs ne veulent plus être de simples spectateurs. Nous voulons être de véritables acteurs dans le monde agricole réunionnais", souligne le responsable syndical. A ce propos, le syndicat prévoit d'interpeler les différentes collectivités sur la question du foncier. "Nous voulons savoir comment les communes vont appliquer le schéma d'aménagement régional pour préserver le foncier agricole", affirme Alex Savriama.

Autre question que souhaitent poser les Jeunes Agriculteurs, celle du chantier de basculement des eaux. "On dit que ce chantier profitera aux agriculteurs mais l'urbanisation croissante nous fait craindre que ces milliards d'euros dépensés profiteront finalement qu'aux villes. Nous voulons des éléments de clarification sur ce sujet", explique le président des JA.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !