Deuxièmes rencontres des femmes en politique de l'Océan Indien :

Nassimah Dindar nommée présidente


Publié / Actualisé
La première journée de la deuxième rencontre régionale des femmes en politique qui se

déroule actuellement au Conseil général, s'est achevée sur la nomination de la présidente du conseil général de la Réunion, Nassimah Dindar à la tête de la plateforme régionale. Cette plateforme a été installée jeudi 11 mars 2011, sous l'égide de la Commission de l'Océan Indien.
La première journée de la deuxième rencontre régionale des femmes en politique qui se

déroule actuellement au Conseil général, s'est achevée sur la nomination de la présidente du conseil général de la Réunion, Nassimah Dindar à la tête de la plateforme régionale. Cette plateforme a été installée jeudi 11 mars 2011, sous l'égide de la Commission de l'Océan Indien.
Après les échanges de la matinée sur la représentation des femmes en politique dans chacun
de leur pays, les délégations des pays membres de la COI ont défini le mode de fonctionnement de leur plateforme régional et élu à sa tête la présidente du Conseil général de la Réunion, Nassimah Dindar, ce jeudi 11 mars.

Mme Sheilabhai Bappoo, ministre mauricienne de l'Egalité des genres, a proposé la candidature de Mme Nassimah Dindar et Mme Sitti Kassim, commissaire générale de l'Union des Comores, l'a soutenue, " en soulignant l'implication de Nassimah Dindar depuis l'atelier fondateur de Maurice et son rôle moteur dans cette première concrétisation de la résolution ", indique un communiqué du Conseil général.

Les délégations des pays voisins ont donc unanimement proposé à Mme Dindar d'assurer
cette première présidence régionale tournante sur deux ans non renouvelables. Nassimah Dindar assumera donc ce rôle avec l'appui du secrétariat général de la COI.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !