Dépendance des personnes âgées :

"Une prise de conscience collective"


Publié / Actualisé
L'ARS-OI (Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien) et la préfecture de La Réunion ont organisé le jeudi 12 mai 2011 à l'université de La Réunion, l'un des 27 débats interdépartementaux sur la dépendance des personnes âgées. Spécialistes, élus, associations et citoyens se sont réunis pour exprimer leurs préoccupations et partagé leurs expériences.
L'ARS-OI (Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien) et la préfecture de La Réunion ont organisé le jeudi 12 mai 2011 à l'université de La Réunion, l'un des 27 débats interdépartementaux sur la dépendance des personnes âgées. Spécialistes, élus, associations et citoyens se sont réunis pour exprimer leurs préoccupations et partagé leurs expériences.
Deux tables rondes ont eu lieu. La première a porté sur les enjeux du vieillissement pour la société française et la deuxième sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Le débat a également posé les prémices des orientations que les autorités et les collectivités seront amenées à déployer dans les programmes régionaux de politiques publiques.

Pour Chantal de Singly, directrice générale de l'ARS-OI, le débat a mis en évidence "une prise de conscience collective". "On a eu des analyses chiffrées de l'Insee et de l'Ined, mais aussi des témoignages de professionnels de la santé, de retraités, d'associations...Chacun est concerné par la dépendance, c'est un vrai débat de société", ajoute-t-elle.

L'objectif du débat était de réfléchir aux nouvelles formes de solidarité et de proposer des solutions innovantes pour améliorer la vie des personnes âgées. La création de MARPA (Maisons d'accueil rurales pour les personnes âgées), les résidences services et le développement de la gérontechnologie font partie des solutions mises en avant. La prévention de la dépendance est également importante avec le maintien de l'activité physique pour les personnes âgées.

Des colloques interrégionaux thématiques seront organisés le mardi 31 mai à Bordeaux, le mardi 14 juin à Marseille et le lundi 20 juin à Strasbourg. Une restitution finale de l'ensemble des travaux sera remise à Nicolas Sarkozy au début du mois de juillet. Elle servira de base au projet du gouvernement, dont les premières mesures figureront dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012.

Samia Omarjee pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !