Volcan islandais en éruption :

Pas de perturbations sur l'espace aérien réunionnais


Publié / Actualisé
L'éruption du volcan islandais Grimsvötn le samedi 21 mai 2011 a déclenché un immense panache de fumée de vingt kilomètres d'altitude, provoquant la fermeture de l'espace aérien de l'Islande le dimanche 22 mai 2011. Pour l'instant, "il n'y a aucune répercussion sur le trafic aéroportuaire réunionnais", indique la DGAC (direction générale de l'aviation civile).
L'éruption du volcan islandais Grimsvötn le samedi 21 mai 2011 a déclenché un immense panache de fumée de vingt kilomètres d'altitude, provoquant la fermeture de l'espace aérien de l'Islande le dimanche 22 mai 2011. Pour l'instant, "il n'y a aucune répercussion sur le trafic aéroportuaire réunionnais", indique la DGAC (direction générale de l'aviation civile).
L'éruption du Grimsvötn survient un an après celle d'un autre volcan islandais, l'Eyjafjöll, qui avait provoqué en 2010 la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix. Pour rappel, plus de 100 000 vols avaient été annulés et plus de huit millions de passagers étaient restés bloqués sur un mois. À la Réunion les rotations vers la métropole avaient été très perturbées. Actuellement, la DGAC signale que "les particules de cendres n'ont pas atteint l'Europe et ne perturbent ni l'espace aérien européen, ni les vols réunionnais".

La DGAC continue à suivre les recommandations d'Eurocontrol, organisation européenne de la sécurité aérienne, qui a annoncé que le nuage de cendres pourrait atteindre l'Ouest de la France ce jeudi 26 mai 2011 si les émissions continuaient avec la même intensité.

Samia Omarjee pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !