Volcan islandais en éruption :

Trafic aérien : La Réunion en pré-alerte


Publié / Actualisé
La préfecture a déclenché ce lundi soir 23 mai 2011 le niveau pré-alerte du plan "gestion de crise dans le cadre du blocage du trafic aérien à La Réunion". C'est l'entrée en éruption en volcan Grimsvötn en Islande et l'expulsion dans l'air d'un immense nuage de cendres qui a motivé cette décision. Pour le moment précise toutefois la préfecture "le trafic aérien vers l'Europe ne semble pas devoir être affecté par l'éruption du volcan islandais"
La préfecture a déclenché ce lundi soir 23 mai 2011 le niveau pré-alerte du plan "gestion de crise dans le cadre du blocage du trafic aérien à La Réunion". C'est l'entrée en éruption en volcan Grimsvötn en Islande et l'expulsion dans l'air d'un immense nuage de cendres qui a motivé cette décision. Pour le moment précise toutefois la préfecture "le trafic aérien vers l'Europe ne semble pas devoir être affecté par l'éruption du volcan islandais"
Le plan "gestion de crise dans le cadre du blocage du trafic aérien à La Réunion" "vise tout à la fois à organiser la prise en charge des passagers bloqués à La Réunion, celle de touristes français dans les îles voisines et rapatriés à La Réunion, ainsi que celle, enfin, des urgences sanitaires" note la préfecture.

La cellule de crise regroupe l'ensemble des services de l'Etat, les trois compagnies aériennes, les représentants des collectivités territoriales, les services de sécurité civile et les autorités sanitaires.

La prochaine réunion en préfecture de cette cellule est fixée au mercredi 25 mai 2011 en préfecture.

En avril 2010, l'éruption d'un autre volcan islandais, l'Eyjafjöll, avait provoqué en 2010 la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix. À la Réunion les rotations vers la métropole avaient été gravement perturbées. Des milliers de passagers s'étaient retrouvés bloqués dans l'île. Dans le monde, plus de 100 000 vols avaient été annulés et plus de huit millions de passagers étaient restés bloqués sur un mois.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !