Collectivités territoriales :

Des assises pour la prévention des risques professionnels


Publié / Actualisé
Les assises départementales de la prévention des risques professionnels dans les collectivités territoriales se sont déroulées ce mardi 24 mai 2011 à Saint-Pierre. L'objectif : réagir face aux accidents du travail et aux maladies professionnelles dans la fonction publique territoriale
Les assises départementales de la prévention des risques professionnels dans les collectivités territoriales se sont déroulées ce mardi 24 mai 2011 à Saint-Pierre. L'objectif : réagir face aux accidents du travail et aux maladies professionnelles dans la fonction publique territoriale
Une enquête "collectivités territoriales" a été menée début 2011 par le CDG (centre de gestion) de La Réunion sur la prise en compte de la prévention des risques professionnels. Elle corrobore les chiffres de la CGSS (caisse générale de sécurité sociale) et confirme les besoins d'accompagnement et de sensibilisation pour faire évoluer les mentalités et les pratiques professionnelles.

28 collectivités ont répondu à cette enquête. Elles représentent 17 400 agents. 75% d'entre-elles déclarent avoir sollicité la mission hygiène et sécurité du CDG, pour des actions de sensibilisation, des visites de terrain et de l'aide à la formalisation du document unique d'évaluation des risques. Mais, seuls 15% de ces collectivités disent avoir actuellement un budget spécifique dédié à la prévention. 35% seulement ont un service hygiène sécurité en interne. 30% n'ont pas d'ACMO (agent chargé de la mise en oeuvre des règles d'hygiène et de sécurité) désigné et 70% n'ont pas d'ACFI (agent chargé de la fonction d'inspection) désigné.

Quinze propositions ont été émises lors de ces assises. Elles reposent sur trois axes : la mise en place d'une fonction d'observation de la santé et de la sécurité dans la fonction publique, le développement d'outils de prévention des risques professionnels et la mise en ?uvre de dispositifs d'accompagnement contre les atteintes à la santé.

Les collectivités territoriales réunionnaises sont l'une des cibles prioritaires de la CGSS en ce qui concerne les actions de prévention de risques professionnels. A La Réunion, la fonction publique territoriale représente, avec ses 35 000 agents, 17% du salariat réunionnais. Parmi eux, 34% sont des agents titulaires, 42% sont non titulaires, et 24% appartiennent aux emplois aidés. Les non titulaires et les contrats aidés relèvent du régime de la Sécurité sociale. Ils représentent 10% des personnes touchées par les risques professionnels à la Sécurité sociale.

Ces risques recouvrent les accidents du travail et les maladies professionnelles comme les troubles musculo squelettiques, les risques psycho-sociaux et les expositions à des facteurs cancérigènes ou à de l'amiante.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !