Concours national d'aide à la création d'entreprise :

Les lauréats réunionnais récompensés


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la 13ème du concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, le préfet de La Réunion, Michel Lalande, a procédé ce vendredi 17 juin 2011 à la cérémonie de remise de diplômes à la préfecture. Bernard Fontaine, Nicolas Schmutz, Didier Hoareau, Yann Vigile Hoareau et Alain Vidaillac ont été récompensés. Cette 13ème édition avait été lancée le 1er décembre 2010.
Dans le cadre de la 13ème du concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, le préfet de La Réunion, Michel Lalande, a procédé ce vendredi 17 juin 2011 à la cérémonie de remise de diplômes à la préfecture. Bernard Fontaine, Nicolas Schmutz, Didier Hoareau, Yann Vigile Hoareau et Alain Vidaillac ont été récompensés. Cette 13ème édition avait été lancée le 1er décembre 2010.
Organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec OSEO, ce concours a pour objectif "de détecter et de faire émerger des projets de création d'entreprises de technologies innovantes". Il récompense également les meilleurs projets grâce à un soutien financier et un accompagnement adapté.

À noter que tous les porteurs de projets quels que soient leur nationalité, statut ou situation professionnelle peuvent concourir. La condition étant que l'entreprise créée à partir du projet lauréat devra être obligatoirement installée sur le sol français.

Ce concours distingue également deux types de projets: "en émergence", qui nécessite encore une phase de maturation et de validation technique, économique et juridique, et "création-développement", qui se situe juste en amont de la création de l'entreprise.

Les lauréats "en émergence" recevront une subvention d'un montant maximum de 45 000 ? et ceux en "création-développement", une subvention d'un montant maximum de 450 000 ?.

Depuis 1999, 1 721 lauréats ont été sélectionnés sur le plan national. Le concours a également permis la création de 120 entreprises par an.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !