Tribunal correctionnel de Saint-Denis :

6 mois de prison avec sursis requis contre Alain Bénard


Publié / Actualisé
Alain Bénard a comparu, ce mardi 25 octobre 2011, devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Il lui était reproché des faits supposés d'achat d'électeurs. En 2008, peu de temps avant les municipales, il avait fait payé par la commune saint-pauloise les factures d'eau de quelques centaines d'usagers. Il était alors encore maire de Saint-Paul et il avait comme adversaire la communiste Huguette Bello qui venait de le battre aux législatives. L'avocat d'Alain Bénard nie toute tentative d'achat de conscience d'électeurs et a demandé la relaxe de son client. Le procureur a requis 6 mois de prison avec sursis, 7 500 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité. Le jugement sera rendu le 29 novembre prochain.
Alain Bénard a comparu, ce mardi 25 octobre 2011, devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Il lui était reproché des faits supposés d'achat d'électeurs. En 2008, peu de temps avant les municipales, il avait fait payé par la commune saint-pauloise les factures d'eau de quelques centaines d'usagers. Il était alors encore maire de Saint-Paul et il avait comme adversaire la communiste Huguette Bello qui venait de le battre aux législatives. L'avocat d'Alain Bénard nie toute tentative d'achat de conscience d'électeurs et a demandé la relaxe de son client. Le procureur a requis 6 mois de prison avec sursis, 7 500 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité. Le jugement sera rendu le 29 novembre prochain.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !