Incendie dans les hauts du sud-ouest :

La situation stabilisée


Publié / Actualisé
Ce vendredi 4 novembre 2011, soit dix jours après le début de l'incendie dans les hauts du sud-ouest, l'incendie qui sévit dans les hauts du sud-ouest est toujours contenu dans une enveloppe de 2834 hectares, indique la préfecture à la mi-journée. Sur le secteur du piton des Orangers, la situation est stabilisée. La réalisation du pare-feu est achevée et la sécurisation de la zone est maintenue. Au Sud aussi, on note une stabilisation de la situation. Le traitement des lisières et la finalisation des travaux de forestage pour la création d'un pare-feu se poursuivent. Une surveillance particulière est assurée par les sapeurs pompiers dans le secteur du Piton Fougères. Enfin, sur le secteur Ouest, de nombreux points chauds sont traités. Le travail des moyens terrestres continue en coordination avec l'action du Dash afin de prévenir le risque de reprise sur les lisières.
Ce vendredi 4 novembre 2011, soit dix jours après le début de l'incendie dans les hauts du sud-ouest, l'incendie qui sévit dans les hauts du sud-ouest est toujours contenu dans une enveloppe de 2834 hectares, indique la préfecture à la mi-journée. Sur le secteur du piton des Orangers, la situation est stabilisée. La réalisation du pare-feu est achevée et la sécurisation de la zone est maintenue. Au Sud aussi, on note une stabilisation de la situation. Le traitement des lisières et la finalisation des travaux de forestage pour la création d'un pare-feu se poursuivent. Une surveillance particulière est assurée par les sapeurs pompiers dans le secteur du Piton Fougères. Enfin, sur le secteur Ouest, de nombreux points chauds sont traités. Le travail des moyens terrestres continue en coordination avec l'action du Dash afin de prévenir le risque de reprise sur les lisières.
Le Dash, avion bombardier d'eau, a débuté ses rotations à 6 heures ce vendredi matin. Jusqu'aux alentours de 10 heures, il a effectué 6 largages d'eau. Il devrait être rejoint en cours de journée par un second aéronef, arrivé ce jeudi 3 novembre au soir. Les deux avions devraient alors effectuer, à tour de rôle, une rotation tous les quarts d'heure.

Les pompiers, malgré la fatigue et la difficulté du combat contre les flammes, continuent leur travail sur le terrain. A noter qu'à ce jour, 51 blessés ont été recensés, et 11 d'entre eux ont été exemptés de service.

L'effectif mobilisé des volontaires des associations et des communes encadrés par les agents de l'ONF est adapté quotidiennement à l'évolution des chantiers et aux besoins exprimés par les services de secours et l'ONF. En outre, le travail indispensable de ces personnels doit s'inscrire dans la durée en mettant en ?uvre un système de relève en fonction des besoins particuliers.

Par ailleurs, le préfet rappelle encore une fois que du 15 août au 15 janvier, tout emploi du feu est interdit, y compris l'écobuage, à l'exception de l'emploi du feu dans les habitations, dans leurs dépendances et dans les places à feu aménagées à cet effet. Tout contrevenant s'expose à des poursuites pénales. A ce jour, la gendarmerie nationale a dressé 11 procès-verbaux pour écobuage.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !