Annonces du Président Sarkozy :

Patrick Lebreton dénonce une volonté de " frapper les plus pauvres "


Publié / Actualisé
Le député maire PS de Saint-Joseph Patrick Lebreton a dénoncé, lundi 30 janvier 2012, dans un communiqué, les propositions du " président-candidat " qui, selon lui, visent à " aider les plus riches et frapper les plus pauvres ".
Le député maire PS de Saint-Joseph Patrick Lebreton a dénoncé, lundi 30 janvier 2012, dans un communiqué, les propositions du " président-candidat " qui, selon lui, visent à " aider les plus riches et frapper les plus pauvres ".
" C'est un Nicolas Sarkozy désespéré qui veut imposer aux travailleurs la suppression des 35h dans le dernier quart d'heure de son mandat. C'est un président désespérant qui choisit de baisser le pouvoir d'achat en faisant payer par les consommateurs la plus grande part des exonérations patronales. L'augmentation de 1,6 point de la TVA, d'ailleurs, fera encore plus de dégâts à la Réunion où les prix à la consommation sont déjà trop élevés ", a estimé Patrick Lebreton.

Selon lui, " la ministre de l'Outre-mer a elle-même annoncé que ce dispositif pourrait ne pas s'appliquer dans nos territoires. Le maintien de cette TVA soi-disant sociale serait donc un flagrant délit d'agression contre nos populations ". Il estime que "Nicolas Sarkozy veut donc terminer son mandat comme il l'a commencé : en aidant les plus riches et en frappant les plus pauvres. "

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !