Visite de la présidente du Front National :

Pour le PCR, la visite de Marine le Pen est "insultante"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié le lundi 6 février 2012, le Parti Communiste Réunionnais (PCR) s'étonne du " traitement tout à fait exceptionnel qui va lui être réservé par certaines autorités et certains médias à la Réunion ". Il dénonce notamment le fait que Marine Le Pen sera reçue par les chambres consulaires et dans la plupart des médias de l'île.
Dans un communiqué publié le lundi 6 février 2012, le Parti Communiste Réunionnais (PCR) s'étonne du " traitement tout à fait exceptionnel qui va lui être réservé par certaines autorités et certains médias à la Réunion ". Il dénonce notamment le fait que Marine Le Pen sera reçue par les chambres consulaires et dans la plupart des médias de l'île.
" Manifestement, la représente du Front national bénéficie d'étonnantes complicités. Sa candidature à l'élection présidentielle ne peut en aucun cas justifier le traitement tout à fait exceptionnel qui va lui être réservé par certaines autorités et médias à La Réunion ", estime le communiqué.

Le parti commente le programme de son séjour au cours duquel elle va rencontrer les présidents de la Chambre de Commerce et des Métiers et être interviewée par les principaux médias de l'île. " Comment des institutions de la République, dont l'Etat est l'autorité de tutelle, peuvent-elles recevoir la représentante de l'extrême droite alors que rien ne les y oblige? ", s'interroge le parti.

Concernant la couverture médiatique qui va lui être réservée : " Jamais une personnalité politique nationale, fût-elle candidat à la présidence de la République, n'a eu, en si peu de temps, une telle tribune médiatique à La Réunion. Le respect de la démocratie et du pluralisme ne peut justifier que l'on verse dans la promotion effrénée d'un candidat, et dans le danger de la banalisation des idées de l'extrême droite ", estime le parti.

Il rappelle que " par le passé Jean-Marie Le Pen avait été empêché d'atterrir aux
Antilles et que son séjour à La Réunion avait trouvé peu d'écho sinon de rencontrer
l'hostilité des Réunionnais. Il avait alors été dans l'incapacité de tenir des réunions
publiques ou d'occuper la scène médiatique. "

Le communiqué conclut que " le Parti Communiste Réunionnais tient à mettre en garde les Réunionnais contre cette campagne grossière et est solidaire de toutes les initiatives qui seront prises pour faire échec à cette visite qui constitue une insulte pour La Réunion ".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !