Saint-Leu :

La baignade et pratique d'activités nautiques interdites


Publié / Actualisé
Suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Saint-Leu le dimanche 5 février 2012, la baignade et la pratique d'activités nautiques sont strictement interdites sur le littoral de la commune, et ce, jusqu'à nouvel ordre. "Aujourd'hui, lundi 27 février, le lagon de Saint-Leu porte encore les stigmates de ces inondations. En effet, des eaux pluviales, chargées de terres et de détritus de toutes sortes, se sont déversées dans l'océan, donnant ainsi au lagon une couleur marron", indique la ville de Saint-Leu, dans un communiqué. De nouvelles analyses de l'eau de mer seront réalisées demain mardi 28 février 2012. Les résultats seront connus le jeudi 1er mars. "En fonction de ces résultats, l'arrêté d'interdiction sera maintenu ou pas", commente la commune.
Suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Saint-Leu le dimanche 5 février 2012, la baignade et la pratique d'activités nautiques sont strictement interdites sur le littoral de la commune, et ce, jusqu'à nouvel ordre. "Aujourd'hui, lundi 27 février, le lagon de Saint-Leu porte encore les stigmates de ces inondations. En effet, des eaux pluviales, chargées de terres et de détritus de toutes sortes, se sont déversées dans l'océan, donnant ainsi au lagon une couleur marron", indique la ville de Saint-Leu, dans un communiqué. De nouvelles analyses de l'eau de mer seront réalisées demain mardi 28 février 2012. Les résultats seront connus le jeudi 1er mars. "En fonction de ces résultats, l'arrêté d'interdiction sera maintenu ou pas", commente la commune.
"Saint-Leu a certes déjà connu des précipitations du même acabit mais toujours accompagnées d'une forte houle cyclonique qui évacuait rapidement la turbidité de l'eau. Aujourd'hui, ce n'est malheureusement pas le cas, la houle n'a pas été assez forte pour que les eaux de baignade retrouvent rapidement leur qualité d'origine", explique la ville de Saint-Leu.

Toujours selon la ville de Saint-Leu, la mauvaise qualité de l'eau n'a aucun rapport avec les eaux en sortie de station d'épuration, ni avec le réseau d'assainissement collectif. "La commune de Saint-Leu tient à rassurer la population : la station d'épuration fonctionne correctement et n'est pas à l'origine de la couleur marron de l'eau de mer", précise-t-elle, avant d'ajouter, "qu'il faut maintenant espérer que la nature fasse rapidement son travail afin de pouvoir retrouver un lagon propre et sans danger pour les baigneurs".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !