Rencontre avec les Outre-mer :

Monique Orphé salue les engagements de François Hollande


Publié / Actualisé
Monique Orphé, membre du conseil national du parti socialiste et candidate aux élections législatives dans la 6e circonscription de La Réunion, était à Paris le samedi 10 mars pour assister à la rencontre avec les Outre-mer, au cours de laquelle François Hollande, a prononcé un discours sur l'Outre-mer. Monique Orphé se réjouit des propositions du candidat socialiste à la présidentielle, et les résume dans un communiqué que nous publions ci-dessous.
Monique Orphé, membre du conseil national du parti socialiste et candidate aux élections législatives dans la 6e circonscription de La Réunion, était à Paris le samedi 10 mars pour assister à la rencontre avec les Outre-mer, au cours de laquelle François Hollande, a prononcé un discours sur l'Outre-mer. Monique Orphé se réjouit des propositions du candidat socialiste à la présidentielle, et les résume dans un communiqué que nous publions ci-dessous.
"- 30 engagements supplémentaires pour l'Outre-mer

Au moment où La Réunion vient de vivre des tensions difficiles, je me félicite que notre candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, ait une vraie ambition pour les Outre-mer. Il confirme sa volonté de favoriser un développement solidaire des Outre-mer plutôt qu'un développement endogène.

- Un plan de relance de 500 millions d'euros

Après 5 ans d'une politique de l'UMP qui a fragilisé les Outre-mer en général et La Réunion en particulier, il propose un redressement par la relance de la production, l'emploi et la croissance en adoptant un plan spécifique de 500 millions d'euros destinés à rattraper le retard en matière d'équipements structurants. De même, le maintien de la défiscalisation dans le logement social est une nécessité puisque nous savons que c'est un des grands défis à relever dans tous les départements d'Outre-mer et que ce secteur est générateur d'emplois. François Hollande prévoit notamment la mise à disposition gratuite des terrains de l'Etat au profit des collectivités.

- Mesures fortes contre la vie chère

La lutte contre la vie chère sera également l'une de ses préoccupations. Des mesures fortes seront prises pour lutter contre les monopoles, les marges abusives ; les prix des produits de première nécessité seront encadrés. Des mesures auxquelles les Réunionnais ne pourront être que favorables, eux qui subissent de plein fouet la crise mais surtout l'augmentation incontrôlée des prix. François Hollande s'engage notamment à réduire le prix des communications entre l'Hexagone et l'Outre-mer.

- Lutte contre le chômage des jeunes en particulier

Je me réjouis également que François Hollande ait mis au c?ur de ses préoccupations la lutte contre le chômage notamment des jeunes. Ce problème est un fléau à La Réunion qui doit être combattu si nous voulons développer durablement notre pays. Je rappelle que nous avons le plus fort taux de chômage d'Europe (30% dont 60% chez les jeunes). Toutes les solutions doivent être trouvées pour soulager le désarroi dans lequel se trouve une partie de notre population, en particulier celle qui se trouve exclue de l'activité. Un vrai pacte de solidarité doit être signé avec la jeunesse. Telle est l'ambition du candidat socialiste avec le contrat de génération, les emplois d'avenir, le soutien à une éducation de qualité avec la mise en place de projets éducatifs globaux.

François Hollande propose également au titre de mesures spécifiques pour La Réunion, la mise en réseaux des établissements d'enseignement supérieur, des cours de langues locales à l'école, le soutien au mode de transports collectifs, la création de nouvelles communes, entre autres.

Toutes ces ambitions pour notre île ne peuvent que confirmer mon engagement, celui de tous les socialistes en faveur du candidat François Hollande que nous nous apprêtons à accueillir prochainement à La Réunion. Il l'a affirmé "il connaît bien l'Outre-mer, il y a des amis partout", à Saint-Denis et à La Réunion, nous l'aiderons à convaincre ceux qui ne le connaissent pas encore".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !