2e circonscritpion - Michel Séraphine, suppléant d'Huguette Bello :

"J'espérais que tu reviennes sur ta position"


Publié / Actualisé
Michel Séraphine, suppléant d'Huguette Bello aux dernières élections législatives et adjoint à la mairie du Port, a adressé ce vendredi 16 mars 2012 une lettre ouverte à la députée-maire de Saint-Paul, aux "camarades du parti communiste réunionnais", et aux électeurs de la 2e circonscription à la veille du rendez-vous électoral des législatives, qui se dérouleront en juin 2012. "Beaucoup de nos amis politiques semblent désemparés et meurtris de devoir choisir entre deux personnalités qu'ils ont toujours connues partageant un même idéal pour le développement de notre île", affirme-t-il, faisant allusion au duel qui s'annonce dans la 2e circonscription entre Huguette Bello, désormais exclue du parti communiste réunionnais (PCR) au candidat investi par la direction du PCR, qui pourrait être soit Jean-Yves Langenier, maire du Port soit Roland Robert, maire de la Possession.
Michel Séraphine, suppléant d'Huguette Bello aux dernières élections législatives et adjoint à la mairie du Port, a adressé ce vendredi 16 mars 2012 une lettre ouverte à la députée-maire de Saint-Paul, aux "camarades du parti communiste réunionnais", et aux électeurs de la 2e circonscription à la veille du rendez-vous électoral des législatives, qui se dérouleront en juin 2012. "Beaucoup de nos amis politiques semblent désemparés et meurtris de devoir choisir entre deux personnalités qu'ils ont toujours connues partageant un même idéal pour le développement de notre île", affirme-t-il, faisant allusion au duel qui s'annonce dans la 2e circonscription entre Huguette Bello, désormais exclue du parti communiste réunionnais (PCR) au candidat investi par la direction du PCR, qui pourrait être soit Jean-Yves Langenier, maire du Port soit Roland Robert, maire de la Possession.
Dans sa lettre, Michel Séraphine rappelle d'abord que "la seconde et la septième circonscriptions sont, pour partie, la résultante du nouveau découpage de l'ancienne 2ème circonscription". S'adressant directement à Huguette Bello, il annonce : "Tu sais que chaque fois que tu t'es présentée dans cette ancienne 2ème circonscription, nous nous sommes toujours mobilisés massivement et sans réserve pour assurer ton élection. J'ai pour ma part largement contribué à tes côtés, notamment avec mes camarades dockers, à ces campagnes successives menées sur le terrain, et plus particulièrement lors des dernières législatives où j'étais ton suppléant".

Il explique que "la création de la 7ème circonscription constitue un nouveau défi" pour l'organisation politique du parti communiste réunionnais. "Qui mieux que toi, Huguette, sortante des deux côtés, pouvait incarner la candidature naturelle, idéale et capable de rassembler au-delà de nos rangs dans cette nouvelle circonscription ?", interroge-t-il.

"Effectivement, la 7ème circonscription comprenant notamment une partie de Saint-Paul et de Saint-Louis, il est pertinent pour notre parti de tout mettre en ?uvre afin d'assurer la victoire d'un élu communiste dans la 7ème. C'est donc en toute légitimité que le parti t'a sollicitée en premier lieu pour mener ce noble combat dans la 7ème afin de garantir, avec la 2ème, cette double victoire si attendue. Loin de constituer un affront, il ne fait aucun doute que la démarche du Parti était au contraire l'expression de la confiance et de l'espérance", assure Michel Séraphine.


Il regrette cependant : "En guise de réponse, tu as choisi d'entrer en rébellion contre ton propre parti plutôt que d'ouvrir en son sein le débat politique qui n'aurait pu que conforter les valeurs que nous étions jusque-là sensés partager". Il demande à Huguette Bello : "Penses-tu raisonnable que l'on puisse aujourd'hui laisser fouler aux pieds nos idéaux dans le seul but de gagner un combat personnel à l'encontre du parti ?" 


S'adressant ensuite aux électeurs, Michel Séraphine déclare : "Comme vous tous, je me pose la question du sens que prend cette élection dans la 2ème circonscription. Vous n'imaginez pas à quel point j'espérais que la raison prenne le dessus".

"J'espérais, Huguette, que tu reviennes sur ta position et privilégies le débat. J'espérais que les tentatives de médiation qui ont été organisées permettraient de nous épargner cette situation", dit-il encore. "Mais les mains tendues sont restées dans le vide", déplore Michel Séraphine. 


Il termine en précisant que "c'est avec conviction, force et détermination" qu'il apportera sa contribution, "comme toujours, à ce combat" (sous-entendu ce combat contre Huguette Bello), "désormais inéluctable mais nécessaire pour demeurer fidèle à nos valeurs essentielles, fidèle à ce parti qui, depuis tant d'années, se bat pour les Réunionnaises et les Réunionnais".

   

5 Commentaire(s)

Gaston, Posté
D'accord avec la portoise, dès ce soir je déchire ma carte d'adhérent au PCR.
Trop c'est trop.
Bonbon Coco, Posté
Huguette reviens! Ils sont devenus fous au pcr!
Une portoise , Posté
La lâcheté faite homme ! Plus que jamais je crois nécessaire, indispensable pour lé démocratie que Mme Bello non seulement reste dans la 2ème mais gagne les élections. Ce moment est historique, pas pour les raisons familiales des Vergès mais pour que se tourne une page : celle où des militants de gauche sont montés contre d'autres militants de gauche pendant que les marionnettistes se gavent de fric, de pouvoir, de champagne et de cigare. J'ai honte pour ce que le pcr est devenu.
Cox, Posté
madame Huguette avait vous poser la question à monsieur michel votre suppléant si il était d'accord avec vous pour vous maintenir dans la 2eme ?
Sniff, Posté
C'est la lutteeeeee finale