Le Parlement européen se prononce sur la vie chère en Outre-mer :

Une étude sur la formation des prix demandée


Publié / Actualisé
Le mardi 20 mars 2012, les députés de la Commission développement régional du Parlement européen se sont prononcés sur le rôle de la politique de cohésion et de l'Union européenne dans les régions ultrapériphériques. Lors de la séance de cette commission, le député européen Younous Omarjee a demandé à ses collègues d'intégrer la lutte contre la vie chère dans le rapport du Parlement. Face au constat prévalant dans les départements d'Outre-mer, les députés européens ont appelé la Commission européenne à réaliser une étude sur la formation des prix dans les Régions ultrapériphériques.
Le mardi 20 mars 2012, les députés de la Commission développement régional du Parlement européen se sont prononcés sur le rôle de la politique de cohésion et de l'Union européenne dans les régions ultrapériphériques. Lors de la séance de cette commission, le député européen Younous Omarjee a demandé à ses collègues d'intégrer la lutte contre la vie chère dans le rapport du Parlement. Face au constat prévalant dans les départements d'Outre-mer, les députés européens ont appelé la Commission européenne à réaliser une étude sur la formation des prix dans les Régions ultrapériphériques.
Le rapport demande notamment, à l'initiative de Younous Omarjee, que des instruments spécifiques soient mis en ?uvre pour réduire les disparités en matière de libre circulation des personnes, des biens et des services, et que l'Union européenne prenne à bras le corps les défis que les Outremers ont à relever, tels que la mondialisation, les changements climatiques, l'approvisionnement énergétique, les transports en commun, la lutte contre la pauvreté, ou encore les pressions démographiques.

Younous Omarjee a également demandé à ses collègues du Parlement européen d'intégrer la lutte contre la vie chère dans le rapport du Parlement. Une proposition qui a été acceptée à l'unanimité, et qui attire l'attention de la Commission européenne sur les situations de monopoles, d'abus de position dominante et d'ententes illicites, qui ont pour conséquence l'accentuation de la cherté de la vie. En conséquence, les députés européens demandent aussi à la commission européenne de réaliser une étude sur la formation des prix dans les régions ultrapériphériques.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !