Législatives - 3e circonscription :

Paulet Payet officialise sa candidature


Publié / Actualisé
Il l'avait déjà annoncé, c'est désormais officiel ce mardi 17 avril 2012 : Paulet Payet, maire du Tampon, est candidat à la députation dans la 3e circonscription. Une candidature sous l'étiquette divers droite, faute d'avoir obtenu l'investiture de l'UMP, qui a été accordée à Nathalie Bassire, candidate soutenue par Didier Robert. C'est une confrontation de plus entre les deux hommes, dont les relations sont tendues depuis l'échec de la droite aux dernières élections cantonales où le camp du président de Région avait notamment été battu au Tampon. La bataille s'annonce déjà animée dans la 3e circonscription.
Il l'avait déjà annoncé, c'est désormais officiel ce mardi 17 avril 2012 : Paulet Payet, maire du Tampon, est candidat à la députation dans la 3e circonscription. Une candidature sous l'étiquette divers droite, faute d'avoir obtenu l'investiture de l'UMP, qui a été accordée à Nathalie Bassire, candidate soutenue par Didier Robert. C'est une confrontation de plus entre les deux hommes, dont les relations sont tendues depuis l'échec de la droite aux dernières élections cantonales où le camp du président de Région avait notamment été battu au Tampon. La bataille s'annonce déjà animée dans la 3e circonscription.
Alors que la mairie du Tampon est en proie à des difficultés financières et que les élus de la majorité partisans de Didier Robert, remettent en cause la légitimité de Paulet Payet à la tête de la mairie, ce dernier a confirmé ce mardi qu'il serait candidat aux élections législatives dans la 3e circonscription.

Une nouvelle confrontation avec Didier Robert, avec qui les relations ne sont plus au beau fixe depuis un certain temps. En effet, placé à la tête de la mairie en avril 2010 par Didier Robert, qui lui avait cédé son fauteuil suite à son élection en tant que président du conseil régional, Paulet Payet est désormais en guerre ouverte avec l'ancien maire de la commune.

Didier Robert soutient ainsi la candidature de Nathalie Bassire, qui a obtenu l'investiture UMP. Paulet Payet lui se présente sous l'étiquette divers droite, et sous le slogan "Pour un Sud solidaire". La problématique de l'eau sera notamment l'un de ses thèmes de campagne.

Parmi les autres candidats, André Thien Ah Koon, l'ancien maire du Tampon, ayant précédé Didier Robert, sera également de la partie, tout comme le socialiste Jean-Jacques Vlody, le candidat du parti communiste Yvan Dejean, et le candidat d'Europe Ecologie les Verts Jean-Alain Cadet.

   

2 Commentaire(s)

Critique, Posté
Pfff, vous êtes trop drôle, je suis entièrement d'accord avec vous, surtout si à ces deux grands malheurs vous ajoutez TAK
Pffff!, Posté
On offre l'asile politique dans le nord aux Tamponnais et sudistes qui le souhaitent. Didier Robert et Paulet Payet, deux si grands malheurs pour une même circonscription...