Incendie à l'aéroport Roland Garros :

Première estimation des dégâts à 350 000 euros


Publié / Actualisé
Le vendredi 13 avril 2012, un incendie s'est déclaré dans le local d'alimentation électrique de l'aéroport Roland Garros, provoquant une coupure générale de l'électricité sur l'aérogare passagers. Depuis 72 heures, les équipes se sont attachées à sécuriser les solutions techniques mises en ?uvre grâce à une opération de raccordement au réseau électrique EDF. Les investigations et enquêtes sont en cours afin de déterminer les causes du sinistre. Une première estimation, tous éléments confondus, a pu être réalisée. Elle se chiffre à 350 000 euros.
Le vendredi 13 avril 2012, un incendie s'est déclaré dans le local d'alimentation électrique de l'aéroport Roland Garros, provoquant une coupure générale de l'électricité sur l'aérogare passagers. Depuis 72 heures, les équipes se sont attachées à sécuriser les solutions techniques mises en ?uvre grâce à une opération de raccordement au réseau électrique EDF. Les investigations et enquêtes sont en cours afin de déterminer les causes du sinistre. Une première estimation, tous éléments confondus, a pu être réalisée. Elle se chiffre à 350 000 euros.
Pour rappel, à la suite de la panne d'électricité, les équipes internes de la maintenance et les entreprises sous-traitantes sont intervenues afin de rétablir l'alimentation et de permettre la remise en route des équipements et instruments liés à l'exploitation, c'est-à-dire au traitement des passagers dans des conditions normales de confort et de sécurité.

Le service communication de l'aéroport indique que depuis 72 heures, les équipes se sont attachées à sécuriser les solutions techniques mises en oeuvre grâce à une opération de raccordement au réseau électrique EDF, intervention réalisée dans la nuit du lundi 16 avril.

Les équipements et matériels électriques font l'objet d'opérations de maintenance et de vérification régulières menées par des bureaux de contrôle agréés, imposés par la réglementation, les derniers contrôles datant de décembre 2011 (rapport de vérification des installations électriques, des systèmes de sécurité incendie, de thermographie).

Les assurances ont été saisies et les experts nommés. Les investigations et enquêtes sont en cours afin de déterminer les causes du sinistre. A ce jour, une première estimation, tous éléments confondus, a pu être réalisée. Elle se chiffre à 350 000 euros. L'aéroport met tout en oeuvre afin que dans un mois, toutes les installations retrouvent leur fonctionnement optimal.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !