Législatives - 7ème circonscription :

Thierry Robert dépose sa candidature


Publié / Actualisé
Le bal des dépôts de candidatures pour le premier tour des élections législatives qui aura lieu le dimanche 10 juin a débuté ce lundi 14 mai. Ce matin, c'est en bus aux couleurs du Modem et accompagné d'une cinquantaine de militants que le maire de Saint-Leu Thierry Robert, a déposé sa candidature à la députation dans la 7ème circonscription. Entouré de membres du Modem Réunion et sa suppléante Geneviève Sévagamy, ce dernier est revenu, lors d'une conférence de presse dans les jardins de la préfecture, sur un axe de son programme, la reconnaissance des spécificités de La Réunion et des Outremers.
Le bal des dépôts de candidatures pour le premier tour des élections législatives qui aura lieu le dimanche 10 juin a débuté ce lundi 14 mai. Ce matin, c'est en bus aux couleurs du Modem et accompagné d'une cinquantaine de militants que le maire de Saint-Leu Thierry Robert, a déposé sa candidature à la députation dans la 7ème circonscription. Entouré de membres du Modem Réunion et sa suppléante Geneviève Sévagamy, ce dernier est revenu, lors d'une conférence de presse dans les jardins de la préfecture, sur un axe de son programme, la reconnaissance des spécificités de La Réunion et des Outremers.
Selon Thierry Robert, la reconnaissance des spécificités de La Réunion est "le seul moyen d'éviter une explosion sociale". "Le gouvernement devra procéder au vote de lois et d'amendements, tout en mettant en place des règles et des mesures adaptées à la situation de La Réunion", a-t-il souligné. Parmi ces spécificités, il cite celles liées à l'éloignement, à l'obligation pour les agents de la fonction publique d'exercer en métropole durant des dizaines d'années, ou encore celles concernant l'arrêt des projets structurants et le retard en matière de santé publique.

Le maire de Saint-Leu a ensuite annoncé qu'il proposerait, s'il était élu, aux six autres députés de La Réunion de se réunir et de former un groupe de travail "dans le but de porter un certain nombre de dossiers majeurs pour faire avancer La Réunion", puis aussi à l'ensemble des députés ultramarins, la création d'un groupe Outremer à l'Assemblée nationale pour "défendre nos territoires et leurs spécificités".

Par ailleurs, Thierry Robert a tenu à lancer "un appel à tous les candidats de la 7ème circonscription", à savoir, de mener une "campagne propre", "dans la sérénité" et "sans violence". "En tant que jeune homme politique, je tiens à donner aux jeunes de notre pays une autre image de la politique", a-t-il affirmé.

Après sa conférence de presse, le maire de Saint-Leu a déposé sa candidature.

À noter que c'est en bus aux couleurs du Modem que ce dernier s'est rendu à la préfecture. "Au lieu de l'affichage massive, c'est une nouvelle façon de faire de la politique et de communiquer", a-t-il justifié.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !