Législatives - 2ème circonscription :

Jean-Yves langenier : " le combat continue "


Publié / Actualisé
Jean-Yves langenier, candidat du PCR dans la 2ème circonscription a publié le communiqué suivant
Jean-Yves langenier, candidat du PCR dans la 2ème circonscription a publié le communiqué suivant
"Les résultats dans la deuxième circonscription ont permis à Huguette Bello de remporter l'élection législative dès le premier tour.Il me revient en premier lieu de remercier chaleureusement les électrices et les électeurs de la deuxième circonscription qui ont manifesté, à ma suppléante, Thérèse Rica, et à moi-même, leur confiance en portant leurs suffrages sur nous.

Nous ne doutons pas qu'à l'Assemblée Nationale Huguette Bello mettra autant de zèle à soutenir les engagements du Président François Hollande qu'elle en a mis à dénigrer ma candidature.

Nous ne manquerons pas d'analyser les résultats de cette élection dans la deuxième circonscription. Notre entrée tardive dans cette campagne a été notamment un élément pénalisant pour nous. Nous avons manqué de temps pour apporter aux électrices et aux électeurs les explications nécessaires afin de clarifier cette situation inhabituelle qualifiée par certains de " lutte fratricide ", particulièrement auprès des militants du Parti communiste réunionnais.

Le temps nous a effectivement manqué pour démontrer que cet affrontement électoral ne se résumait pas à une querelle de personnes mais bien à la confrontation de deux visions politiques diamétralement opposées. D'un côté, il y a l'idée d'une relance durable de l'économie réunionnaise grâce à une politique inégalée de grands travaux. De l'autre, il y a la continuation d'une politique qui consiste à glaner auprès du gouvernement central les miettes distribuées à l'outre-mer et à travestir cette démission permanente des allures de la radicalité.

Notre électorat traditionnel s'est ainsi retrouvé dans une grande confusion. Face à nous, la candidate Huguette Bello n'a pas hésité à manier tour à tour la victimisation, l'anticommunisme, les attaques violentes contre Paul Vergès, les attaques contre la municipalité portoise, les attaques contre le maire du Port. C'est un climat particulièrement dégradé qui a dominé cette campagne.

La clarification engagée au cours de cette campagne doit être poursuivie. Le combat continue".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !