1er tour des législatives - Section PCR de Saint-Leu :

"Nous avions une gauche très divisée"


Publié / Actualisé
Au lendemain du premier tour des législatives, la section communiste de Saint-Leu réagit suite au résultat du candidat communiste Fabrice Hoarau dans la 7ème circonscription. "Le 17 juin prochain nous serons la seule circonscription à ne pas voter pour un candidat de gauche, cela est dommageable car la majorité présidentielle est sûre de ne pas en sortir renforcer", regrette-t-elle, dans un communiqué que nous publions ci-dessous.
Au lendemain du premier tour des législatives, la section communiste de Saint-Leu réagit suite au résultat du candidat communiste Fabrice Hoarau dans la 7ème circonscription. "Le 17 juin prochain nous serons la seule circonscription à ne pas voter pour un candidat de gauche, cela est dommageable car la majorité présidentielle est sûre de ne pas en sortir renforcer", regrette-t-elle, dans un communiqué que nous publions ci-dessous.
"Au nom de la section, je tiens à remercier tous les électeurs et électrices qui ont fait confiance aux candidats du PCR pour ces élections législatives du 10 juin. Nous étions certainement partis dans les conditions les plus difficiles qui soient, mais nous avons obtenu un bon résultat au vue de la configuration des ces élections. Nous avions face à nous deux maires dont l'un "hyper médiatisé". Et au contraire d'une droite unie nous avions une gauche très divisée avec en plus la présence d'un dissident de notre propre parti. Tout cela n'était pas fait pour nous aider dans notre tâche d'apporter à la 7e circonscription un député PCR capable de défendre le projet sur lequel s'était déjà engagé le président de la République. Nous pouvons aussi regretter un taux d'abstention de plus de 50% qui ne donne pas toute sa légitimité au résultat de ce scrutin du 10 juin.

Le 17 juin prochain nous serons la seule circonscription à ne pas voter pour un candidat de gauche, cela est dommageable car la majorité présidentielle est sûre de ne pas en sortir renforcer.

Les difficultés du terrain et l'étendue de la circonscription n'ont pas empêché les militants et sympathisants du PCR de faire un bon travail sur ensemble de la circonscription. La solidarité, l'entraide, la ténacité et l'abnégation ont été les maîtres mots de cette campagne.

Enfin, que cette défaite ne nous empêche pas de poursuivre notre travail pour la mise en application des propositions du PCR pour un développement durable et solidaire de La Réunion".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !