Assemblée nationale :

Le Front de gauche veut constituer un groupe avec des élus ultramarins


Publié / Actualisé
La bataille des groupes est lancée à l'Assemblée nationale. Alors qu'au parti socialiste, on se dispute le perchoir, Christian Jacob et Xavier Bertrand se déchirent pour la direction du groupe UMP. Un groupe centriste et un groupe Front de gauche pourraient également voir le jour. Concernant les dix députés du Front de gauche, ils espèrent constituer un groupe avec des élus "progressistes" de l'Outre-mer, plus particulièrement de La Réunion, de Martinique et de la Guadeloupe. Le nom de la députée-maire de Saint-Paul Huguette Bello a été avancé, mais rien n'a été décidé pour le moment.
La bataille des groupes est lancée à l'Assemblée nationale. Alors qu'au parti socialiste, on se dispute le perchoir, Christian Jacob et Xavier Bertrand se déchirent pour la direction du groupe UMP. Un groupe centriste et un groupe Front de gauche pourraient également voir le jour. Concernant les dix députés du Front de gauche, ils espèrent constituer un groupe avec des élus "progressistes" de l'Outre-mer, plus particulièrement de La Réunion, de Martinique et de la Guadeloupe. Le nom de la députée-maire de Saint-Paul Huguette Bello a été avancé, mais rien n'a été décidé pour le moment.
Trois anciens ministres socialistes, Elisabeth Guigou, Claude Bartolone et Jean Glavany, ont fait part lundi 18 juin de leur candidature à la présidence de l'Assemblée nationale française, où le parti socialiste a obtenu la majorité absolue à l'issue des législatives.
La présidence de l'Assemblée semblait promise à Ségolène Royal, mais l'ancienne compagne du président François Hollande et ex-finaliste de la présidentielle de 2007 a échoué face à un candidat socialiste dissident à La Rochelle.

A droite, trois candidats s'affrontent ce mercredi 20 juin pour l'élection du président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, à savoir le président sortant Christian Jacob, Xavier Bertrand et Hervé Gaymard, tous trois anciens ministres.

Les dix députés du Front de gauche veulent, eux, constituer un groupe avec des élus "progressistes" de l'Outre-mer, a déclaré le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, qui devrait normalement le présider. Le nom d'Huguette Bello a été avancé, mais rien n'est décidé pour le moment. La députée-maire de Saint-Paul, ainsi que le martiniquais Alfred Marie-Jeanne, faisaient déjà alliance avec le Front de gauche dans le groupe GDR (gauche démocrate et républicaine) lors de la précédente législature.

Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, a annoncé de son côté la création d'un nouveau groupe centriste, l'Union des démocrates et indépendants (UDI), dont il a été élu président, avec comme vice-président l'ex-ministre de la Fonction publique, François Sauvadet.


Enfin, à EELV (Europe Ecologie les Verts), plusieurs candidats, dont Noël Mamère et François de Rugy se verraient bien prendre la tête du groupe en cours de constitution.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !