Les FAZSOI s'entraînent :

L'exercice Papangue 2012 se poursuit


Publié / Actualisé
Les Forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) poursuivent leur exercice fictif de protection et de secours à des populations menacées, intitulé Papangue 2012, débuté le 27 septembre 2012. Ce dimanche 30 septembre, renseignée sur la possibilité d'un afflux massif de volontaires, les FAZSOI indiquent, dans un communiqué, que la force multinationale organisera le transfert par voie maritime ou voie aérienne vers le dispositif de protection des populations installé sur l'aéroport militaire de Gillot. Nous publions ci-dessous le communiqué.
Les Forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) poursuivent leur exercice fictif de protection et de secours à des populations menacées, intitulé Papangue 2012, débuté le 27 septembre 2012. Ce dimanche 30 septembre, renseignée sur la possibilité d'un afflux massif de volontaires, les FAZSOI indiquent, dans un communiqué, que la force multinationale organisera le transfert par voie maritime ou voie aérienne vers le dispositif de protection des populations installé sur l'aéroport militaire de Gillot. Nous publions ci-dessous le communiqué.

"Samedi 29 septembre à 4h30, un Groupe de commandos parachutistes (GCP) a été largué à 2500 m d’altitude pour  se poser sur la zone de saut de l’Etang Salé et la sécuriser. A 6h00, le C160 Transall a effectué une première rotation, larguant au total 36 parachutistes de la 1ère compagnie du 2ème RPIMa. Une panne sur un moteur du C160 Transall a interrompu cette opération aéroportée dans le Sud de l’île.  Réagissant rapidement à cet incident inattendu, la compagnie malgache du 1er RFI d’Ivato a finalement pris la route pour rejoindre Saint Louis avant d’aller reconnaître et sécuriser l’aéroport de Pierrefonds

Les hélicoptères mauriciens (Dhruv et Fennec) ont ensuite effectué des rotations sur la zone de mise  à terre de l’Etang Salé afin de renforcer le dispositif avant l’arrivée du convoi routier en provenance de l’aéroport.

C’est aux alentours de 8h00 que la section de parachutistes du 2ème RPIMa arrivée par les airs a commencé sa progression à pied vers le Gol pour reconnaître et  sécuriser le point de regroupement de Saint-Louis  (PR2).  

Plus au Nord, après avoir débarqué du Bâtiment de transport léger " La Grandière " en début de matinée à La Possession,  la compagnie motorisée du 2ème RPIMa s’est dirigée vers Saint Gilles les Hauts pour reconnaître le point de regroupement n°1.

Ce dimanche 30 septembre, les premiers volontaires ayant choisi de quitter leur lieu de résidence se présenteront dans les deux points de regroupement sécurisés de Saint-Gilles les Hauts et de Saint-Louis. Renseignée sur la possibilité d’un afflux massif de volontaires, la Force multinationale organisera le transfert par voie maritime ou voie aérienne vers le Dispositif de Protection des Populations installé sur l’aéroport militaire de Gillot.

Cet exercice de protection et de secours à des populations menacées est la concrétisation de la coopération militaire régionale menée toute l’année avec nos partenaires de la COI. La participation des forces mauriciennes, malgaches, seychelloises et comoriennes à Papangue 2012 permet un entraînement conjoint afin d’être en mesure de réagir vite et efficacement lors d’opérations humanitaires et de secours".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !