Tabac :

Le Département ne devrait pas profiter de la hausse des taxes


Publié / Actualisé
Selon une interview réalisée par le Journal de l'île, le conseil général ne profitera pas de la hausse des taxes sur le tabac. Si les prix des paquets augmenteront dans les jours à venir à La Réunion, les recettes du Département devraient être inchangées. Le conseil général anticipe en effet une stabilisation de ces recettes liées à la taxation du tabac, soit environ 155 millions d'euros.
Selon une interview réalisée par le Journal de l'île, le conseil général ne profitera pas de la hausse des taxes sur le tabac. Si les prix des paquets augmenteront dans les jours à venir à La Réunion, les recettes du Département devraient être inchangées. Le conseil général anticipe en effet une stabilisation de ces recettes liées à la taxation du tabac, soit environ 155 millions d'euros.

Contrairement à la métropole, où c’est l’Etat qui prélève les taxes sur le tabac, à La Réunion, c’est le conseil général qui collecte ces taxes. Une partie de ces recettes est destinée à financer la politique de prévention et la lutte contre les addictions. Le reste permet de financer les actions de solidarités du conseil général et d’équilibrer le budget départemental.

Interrogé par le Journal de l’île, le conseil général indique qu’il n’est pas question, même dans un contexte financier difficile, d’augmenter les taxes sur le tabac. La taxe du conseil général tourne autour des 65%. "Ce n’est pas parce que l’Etat a décidé d’augmenter les taux de 6%, soit environ 40 centimes par paquet, que nous allons revoir notre part à la hausse", a indiqué le Département dans le JIR.

Pour rappel, depuis ce lundi 1er octobre 2012, en métropole, les prix des cigarettes et du tabac à rouler ont augmenté de 6,5%, soit une hausse de 40 centimes. Cette hausse devrait intervenir dans les jours qui suivent dans l'île.

   

1 Commentaire(s)

Jean Bernard, Posté
Les taxes sur les cigarettes représentent la moitié du prix en commerce. Les addictions à la cigarette continuent d'augmenter. Les taxes ne résolvent rien. Elles n'incitent pas les fumeurs d'arrêter. Par contre les recettes reçues par ces taxes profitent bien à des personnes dont l'intérêt n'est sÃ"rement pas leurs santé !