Sports :

L'observatoire des comportements fait son bilan


Publié / Actualisé
Ronan Boillot, sous-préfet chargé de mission à la cohésion sociale et à la jeunesse, a présidé, ce mardi 6 novembre 2012, la réunion de bilan de la première année de fonctionnement de l'observatoire des comportements dans le sport à La Réunion. Une réunion qui s'est tenue en présence des représentants de la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, du conseil général, du conseil régional, de l'association des maires, de la direction départementale de la sécurité publique, de la gendarmerie et du monde sportif. Selon la préfecture, pour cette première année de fonctionnement, les acteurs ont su se mobiliser. "Les procédures de prévention sont maintenant bien définies et des échanges de pratiques se développent entre les différentes disciplines sportives", souligne-t-elle.
Ronan Boillot, sous-préfet chargé de mission à la cohésion sociale et à la jeunesse, a présidé, ce mardi 6 novembre 2012, la réunion de bilan de la première année de fonctionnement de l'observatoire des comportements dans le sport à La Réunion. Une réunion qui s'est tenue en présence des représentants de la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, du conseil général, du conseil régional, de l'association des maires, de la direction départementale de la sécurité publique, de la gendarmerie et du monde sportif. Selon la préfecture, pour cette première année de fonctionnement, les acteurs ont su se mobiliser. "Les procédures de prévention sont maintenant bien définies et des échanges de pratiques se développent entre les différentes disciplines sportives", souligne-t-elle.

Comprenant les disciplines, comme le football, le basket, le handball, la pétanque, le rugby et le volley, l’observatoire des comportements dans le sport à La Réunion permet de recenser l’ensemble des actes de violences physiques et verbales, ainsi que les dégradations de biens publics ou privés, survenus avant, pendant ou après une rencontre sportive, officielle ou non, mais aussi de programmer, mesurer et évaluer de
façon plus objective et efficace les différentes actions menées.

À noter qu'en 2013, l'observatoire poursuit la formation des arbitres avec l’organisation de 4 sessions de 21 arbitres chacune et met en place un partenariat avec la "Fondation du foot " pour la mise en œuvre de l’opération
" Respect tout terrain ".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !