Le Port - Coopérative ouvrière de La Réunion :

La convention collective Ports et Manutention appliquée en 2013


Publié / Actualisé
La coopérative ouvrière de La Réunion (COR), l'une des principales sociétés de manutention portuaire de La Réunion, informe dans un communiqué qu'elle a signé le 3 décembre dernier un accord d'entreprise avec le représentant du personnel appliquant au 1er janvier 2013, pour tous les salariés de l'entreprise, la convention collective nationale unifiée Ports et Manutentions.
La coopérative ouvrière de La Réunion (COR), l'une des principales sociétés de manutention portuaire de La Réunion, informe dans un communiqué qu'elle a signé le 3 décembre dernier un accord d'entreprise avec le représentant du personnel appliquant au 1er janvier 2013, pour tous les salariés de l'entreprise, la convention collective nationale unifiée Ports et Manutentions.

La COR estime qu’il s’agit d’une "avancée majeure pour les travailleurs de la société". L’accord signé le 3 décembre 2012 couvre l’ensemble des questions relatives au statut du travailleur : les niveaux de qualifications pour toute la profession (ouvriers dockers, personnel administratif, entretien, technique, maintenance et cadres) ; les échelons ; les évolutions de carrière ; les majorations pour ancienneté ; la revalorisation des salaires et des primes existantes.

Les nouvelles dispositions contenues dans la convention collective nationale unifiée Ports et Manutention entrées en vigueur en mai 2011, seront appliquées au sein de la COR dès le 1er janvier 2013.

Cet accord a été signé entre la direction de l’entreprise représentée par son président directeur général, Jean Daniel Clotagatide, et le délégué syndical représentant le personnel, Willy Séraphine, le 3 décembre au siège de la société au Port.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !