Retard à l'enregistrement à l'aéroport d'Ivato (actualisé à 15h10) :

Les vols d'Air Madagascar perturbés


Publié / Actualisé
Perturbations à l'aéroport d'Ivato à Madagascar ce dimanche 30 décembre 2012. Le personnel de l'aéroport ayant pris plusieurs heures de retard dans l'enregistrement des bagages, tous les vols de ce jour seront décalés de deux à trois heures. Ainsi, le vol de la compagnie Air Madagascar, MD196 Fort Dauphin/Réunion de ce jour, dont l'arrivée à l'aéroport Roland Garros était prévue à 12h25, est retardé à 13h50. Retard également du vol MD198 Sainte-Marie/Réunion prévue à 13h30. L'arrivée se fera à 14h. Concernant les vols d'Air Madagascar au départ de La Réunion, il n'y a aucune précision pour le moment sur d'éventuels retards. "Ce qui me fatigue, c'est que nous n'avons eu aucune information", déplore, pour sa part, Jean-Philippe Auger, un passager d'Air Madagascar. Victime de ces retards, ce dernier ne cache pas sa colère. Par ailleurs, un problème technique est survenu sur l'ATR 72 d'Air Madagascar. Assurant la liaison vers l'île Sainte-Marie, il est actuellement posé à l'aéroport Roland Garros. Le problème a finalement été résolu.
Perturbations à l'aéroport d'Ivato à Madagascar ce dimanche 30 décembre 2012. Le personnel de l'aéroport ayant pris plusieurs heures de retard dans l'enregistrement des bagages, tous les vols de ce jour seront décalés de deux à trois heures. Ainsi, le vol de la compagnie Air Madagascar, MD196 Fort Dauphin/Réunion de ce jour, dont l'arrivée à l'aéroport Roland Garros était prévue à 12h25, est retardé à 13h50. Retard également du vol MD198 Sainte-Marie/Réunion prévue à 13h30. L'arrivée se fera à 14h. Concernant les vols d'Air Madagascar au départ de La Réunion, il n'y a aucune précision pour le moment sur d'éventuels retards. "Ce qui me fatigue, c'est que nous n'avons eu aucune information", déplore, pour sa part, Jean-Philippe Auger, un passager d'Air Madagascar. Victime de ces retards, ce dernier ne cache pas sa colère. Par ailleurs, un problème technique est survenu sur l'ATR 72 d'Air Madagascar. Assurant la liaison vers l'île Sainte-Marie, il est actuellement posé à l'aéroport Roland Garros. Le problème a finalement été résolu.

Les passagers d'Air Madagascar devront prendre leur mal en patience ce dimanche. En cause, un retard dans l'enregistrement des bagages à l'aéroport d'Ivato à Madagascar. Ce qui perturbe tous les vols de ce jour. En correspondance pour Tuléar, Jean-Philippe Auger, un passager de la compagnie aérienne malgache, raconte à Imaz Press Réunion avoir attendu plusieurs heures à Ivato avant de pouvoir enfin prendre l'avion. "J'étais convoqué à 5 heures ce dimanche pour un départ prévu vers 6 heures 20. L'avion pour Tuléar a fini par décoller vers 8 heures 10", témoigne-t-il. Ce dernier explique que "c'était la pagaille à l'aéroport" et que "le personnel prenait un quart d'heure, voire plus d'une demie heure par passager". "En une heure, nous avons fait à peine 10 mètres. J'ai même poussé une gueulante", regrette-t-il.

En colère, Jean-Philippe Auger pointe du doigt un "manque de communication" d'Air Madagascar. Ce samedi déjà, il précise "être resté planter pendant plusieurs heures à Saint-Denis" avant de pouvoir embarquer pour la Grande Île. "L'avion en partance pour Tananarive avait été reporté à 13 heures. Il a finalement décollé vers 16 heures 50", souligne-t-il. Ce qui n'a pas manqué de l'exaspérer, tout comme les autres passagers. "Ce qui me fatigue, c'est que nous n'avons eu aucune information", déplore Jean-Philippe Auger.

Rappelons que du mercredi 19 au vendredi 21 décembre, plusieurs vols de la compagnie malgache au départ de la Grande île, de La Réunion et de Mayotte, ont été annulés en raison d'une succession de pannes sur les avions assurant les rotations intérieures et moyen courriers. A ces problèmes techniques s'ajoutait l'interdiction de vols en Europe signifiés à l'un des Boeings de la compagnie malgache par la commission européenne.

Finalement une solution avait été trouvée. Air Madagascar avait affrété un avion d'Air Austral pour assurer les liaisons moyen courriers en attendant la réparation des appareils malgaches. "En treize ans, c'est la plus grosse crise qu'Air Madagascar ait connu", avait reconnu Nicolas Charlet, directeur régional d'Air Madagascar.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Rajoelina, Posté
Normal depuis l'accession du putschiste DJ au pouvoir, on a que des problèmes. Madagascar a besoin d'une refonte