Cour d'appel - Procès du meurtre de Sarah Ranguin :

C.Dary: "c'est un accident"


Publié / Actualisé
Le procès en appel de Cédric Dary a démarré ce mercredi 20 février 2013. Il avait été condamné en première instance à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Sarah Ranguin. En début d'audience ce matin, selon Radio Festival, ce dernier a déclaré depuis le box des accusés que "ce n'est pas un meurtre". "C'est un accident. Je ne voulais pas la tuer. J'ai fait appel car j'ai été poursuivi pour meurtre". L'audience se poursuit. Le délibéré est attendu ce jeudi 21 février dans la soirée. Cédric Dary risque la prison à perpétuité.
Le procès en appel de Cédric Dary a démarré ce mercredi 20 février 2013. Il avait été condamné en première instance à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Sarah Ranguin. En début d'audience ce matin, selon Radio Festival, ce dernier a déclaré depuis le box des accusés que "ce n'est pas un meurtre". "C'est un accident. Je ne voulais pas la tuer. J'ai fait appel car j'ai été poursuivi pour meurtre". L'audience se poursuit. Le délibéré est attendu ce jeudi 21 février dans la soirée. Cédric Dary risque la prison à perpétuité.

Pour rappel, le 12 décembre 2009, les proches de Sarah Ranguin ont signalé la disparition de la jeune femme, âgée d'une trentaine d'années, habitante du village Desprez à Sainte-Suzanne, rapporte Radio Festival. Son corps en décomposition avait été retrouvé six jours plus tard dans un champ de cannes, près de la cascade Niagara. Deux autopsies avaient été pratiquées et il avait été déterminé que Sarah Ranguin a été étranglée. Son corps présentait également des brûlures à l'acide.

Deux mois plus tard, après la découverte d’une couette sur place et des éléments recueillis auprès des témoins, Cédric Dary a été interpellé et place en garde à vue.

"En 2011, Cédric Dary avait été condamné à 25 ans de prison pour meurtre aggravé. Il a fait immédiatement appel de cette décision", rappelle Radio Festival.

 

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !