Réunion du service public pour l'emploi régional :

Le préfet veut l'inversion de la courbe du chômage


Publié / Actualisé
Le service public pour l'emploi régional (SPER) s'est réuni ce lundi 15 avril 2013 en préfecture. À l'ordre du jour : la situation du marché du travail et de l'emploi mais aussi la présentation de nouveaux dispositifs, tels les contrats de génération ou encore le crédit d'impôts compétitivité emploi (CICE), qui s'inscrit dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. À l'issue de cette réunion, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, n'a pas caché sa volonté de vouloir inverser la courbe du chômage dans l'île.
Le service public pour l'emploi régional (SPER) s'est réuni ce lundi 15 avril 2013 en préfecture. À l'ordre du jour : la situation du marché du travail et de l'emploi mais aussi la présentation de nouveaux dispositifs, tels les contrats de génération ou encore le crédit d'impôts compétitivité emploi (CICE), qui s'inscrit dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. À l'issue de cette réunion, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, n'a pas caché sa volonté de vouloir inverser la courbe du chômage dans l'île.

Composé de représentants de l’État, du conseil régional, du conseil général, de l’association des maires, du pôle emploi, mais aussi de l’association régionale des missions locales et des partenaires sociaux, il s’agissait, notamment, pour le SPER d’aborder la mise en œuvre du dispositif des contrats de génération. Des contrats qui, indique le préfet Jean-Luc Marx, "permettent, à la fois, d’aider les entreprises à embaucher un jeune de moins de 25 ans et de maintenir dans l’emploi un senior de plus de 57 ans". "On escompte l’association des deux pour le transfert de savoir-faire, pour l’équilibre démographique au sein de l’entreprise et pour aussi le maintien et développement de l’emploi", explique-t-il. 

Le dispositif, dont la campagne d’informations démarre ce lundi, concerne toutes les entreprises. Toutefois, sa mise en œuvre est différente selon leur taille. En effet, si une entreprise de mois de 50 salariés est éligible à une aide de 12 000 euros sur trois ans sans accord, celle qui compte entre 50 à 300 salariés pourra prétendre à cette somme à condition d’un accord collectif ou de branche.

Autre dispositif abordé : le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) qui s’inscrit dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi. "C’est un outil très important car cela concerne 20 milliards d’euros d’économie pour l’année 2013. Il se calcule à partir des salaires versés dans l’entreprise, avec une limite toutefois que le salaire ne soit pas supérieur à 2,5 au SMIC", précise, pour sa part, Jean-Luc Chevalier, directeur régional des finances publiques.

L’objectif, souligne-t-il, est de favoriser au maximum l’emploi. "Il s’insère dans un dispositif plus vaste que l’emploi et veut favoriser toutes les dépenses de formations, d’investissements dans l’entreprise. Il est bien évident que ce crédit n’a pas utilité à augmenter les salaires des dirigeants ou encore les revenus distribués", fait-il remarquer.

Jean-Luc Marx a également fait le point sur le dispositif des emplois d’avenir. Il affirme qu’au 8 avril, 250 emplois d’avenir ont été signés, 300 sont en cours de signature et plus de 900 sont en instruction, soit un total de 1 500 emplois d’avenir sur 5 000 alloués à l’île pour 2013. Un "résultat encourageant", note-t-il, avant de se féliciter d’un "processus qui a bien démarré". "À nous de convaincre maintenant ceux qui sont réticents", ajoute-t-il.

Par ailleurs, le préfet ne cache pas sa volonté de voir la courbe du chômage s’inverser mis reconnaît que "cela est plus difficile qu’ailleurs". En cause : une croissance de l’emploi salarié insuffisante afin de faire face à la progression plus forte de la population active. "Mais c’est une ambition d’y arriver", répète-t-il.

À noter que lors de cette réunion du SPER, le bilan 2012 des principales mesures mises en œuvre sur le territoire de La Réunion a aussi été dressé.

www.ipreunion.com

 

 

 

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !